Paris FC – Valenciennes FC : Quel spectacle !

Paris FC – Valenciennes FC : Quel spectacle !

Quelle belle victoire et quel spectacle ! Les hommes de Fabien Mercadal se sont imposés 3-2 contre Valenciennes sous une belle ambiance au stade Charléty, pour le compte de la douzième journée de Domino’s Ligue 2.

Les Parisiens ne perdent pas le Nord à domicile avec une cinquième victoire consécutive à domicile et renouent avec le succès après une défaite contre Sochaux (1-0) la semaine passée au Stade Bonal. Didier Ovono a enfilé  les gants pour la première fois cette saison en tant que gardien titulaire, alors que Vincent Demarconnay était forfait suite à une grippe. Les Parisiens ont bien entamé la rencontre notamment suite à une belle frappe croisée de Lopez, captée directement par le gardien adverse (3e). Le milieu de terrain poursuit dans la foulée avec une belle talonnade captée directement par le gardien. La domination parisienne n’a pas durée durant l’entame de match après l’ouverture de Roudet sur une contre-attaque (1-0, 15e). Les hommes de Fabien Mercadal n’ont pas démérité et ont enchaîné les occasions devant le but, notamment avec une frappe de Tchokounté à l’angle droit de la surface mais Merville captait directement le ballon (27e). Le Paris FC manquait d’égaliser avant la pause sur un nouveau centre de Lopez (39e). Mais la persévérance a fini par payer et ce dernier égalisait d’une belle Madjer bien servi par Alami (41e). Les deux formations regagnaient les vestiaires sur un score de (1-1).

Les Parisiens se sont montrés dangereux, après l’entame de la seconde période qui était plutôt équilibrée et sur un bon rythme. Julien Lopez servait Tchokounté qui tirait en déséquilibre (59e). Redouane Kerrouche réussit à trouver la faille sur une belle contre attaque d’Alami qui centrait au second poteau pour son coéquipier, et permettait aux siens de prendre l’avantage (2-1e, 60e). La défense du Paris FC suivait notamment avec Bong qui repousse un ballon dans la surface (72e). Sur une faute d’un adversaire sur Tchokounté et une action litigieuse, l’arbitre laissait jouer et ne sifflait pas penalty. Malchance pour les Parisiens et Bong qui inscrivait un but contre son camp sur une frappe de Roudet déviée. Le défenseur parisien égalisait pour Valenciennes (85e, 2-2). Dans la foulée, le Paris FC ne s’est pas laissé abattre et y a cru jusqu’au bout. Idriss Ech-Chergui offrait le but de la victoire qui coupe de la tête un centre de Saint-Louis (3-2, 89e). Une fin de match de folie sur une belle entrée du milieu de terrain qui a su faire la différence.

Ce soir, le Paris FC a montré sa belle facette de guerrier et de combattant et a su se relever juste après la défaite contre Sochaux. Poussés par ses supporters, les Parisiens font durer le plaisir et ont offert un grand spectacle ce soir avec un scénario incroyable. On attend désormais avec impatience le prochain match, et le déplacement au Gazélec Ajaccio, pour retrouver nos joueurs endiablés.

Feuille de match

PARIS FC 3-2 VALENCIENNES (1-1).
Spectateurs : 2 561.
Arbitre : M. Petit.
Buts. Paris FC : Lopez (41e), Kerrouche (60e), Ech-Chergui (89e) ; Valenciennes: Roudet (15e), Bong (85e c.s.c.)
Avertissements. Paris FC: Lopez (79e); Valenciennes: Thiago (25e), Ramaré (43e).

PARIS FC : Ovono – Sidibé, Bong, Lybohy (cap.), Delaine – Akichi, Kerrouche (Mandouki, 79e)- Lopez (Lavigne, 80e), Saint-Louis , Alami (Ech-Chergui, 73e) – Tchokounté. Entr. : Mercadal.

VALENCIENNES : Merville – Dos Santos, Nestor, Aloé, Nery – Ramaré, Thiago (Mauricio, 69e) – Nangis (Guezoui, 57e), Roudet (cap.), Diarra (Romil, 79e)- Mothiba. Entr. : Ray.