L’agenda du week-end

L’agenda du week-end

Vendredi 18 août

Ligue 2 : AC Ajaccio – Paris FC, 20h, stade François-Coty (4ème journée)

Samedi 19 août

National 3 : Paris FC – Bobigny AF, 19h, stade Déjerine (1ère journée)

Dimanche 20 août 

U19 Nationaux: FC Chambly – Paris FC, 15h, stade des Marais (1ère journée)

 

Tournoi « Essonne CUP U19 féminin » les 26 & 27 août

Tournoi « Essonne CUP U19 féminin » les 26 & 27 août

Le Paris FC organise le dernier week-end d’août la 1ère édition de l’Essonne CUP, tournoi pour la catégorie U19 Nationale féminine.

En collaboration avec la ville de Breuillet (91650), le Paris Football Club, organise la 1ère édition de l’Essonne CUP. Ce tournoi de football féminin, destiné aux équipes de la catégorie U19 nationale, a pour but de fournir des matchs de qualité, afin de préparer ces dernières dans les meilleures conditions avant le début du challenge national féminin.
Pour cette 1ère édition, 8 équipes s’affronteront, avec un plateau extrêmement qualitatif : Le Paris FC, la section sportive du Paris FC, le Paris Saint-Germain, Montpellier, le LOSC, l’Olympique de Marseille, le FC Metz et l’En Avant de Guingamp.

« Plus qu’un tournoi, une expérience unique »
Avec des équipes de plus en plus en nombreuses et un niveau de plus en plus élevé, la catégorie U19 nationale féminine devient une référence dans le paysage du football féminin français. Des équipes qui prônent la formation avec pour principal objectif d’amener les joueuses à maturité pour intégrer les équipes fanions de ces clubs prestigieux.
Un tournoi qui se veut enrichissant humainement et footballistiquement pour l’ensemble des participantes.

Le tournoi se déroule sur deux jours, avec deux matchs de 2×30 minutes par jour et par équipe. Le dimanche sera consacré aux matchs de classement et à la phase finale.

Qui mieux que les parties prenantes de cet évènement pour en parler :
Marie-Christine Terroni, présidente de la section féminine du Paris FC :  » Ce tournoi U19 nationale reflète cette Coupe du monde 2019 organisée en France,  par sa jeunesse et toutes ces joueuses talentueuses issues de nos grands clubs Français. Merci à tous les clubs féminins d’avoir répondu présent pour l’inauguration de notre 1er tournoi national « l’Essonne Cup féminin « .
Sophie Rigault, vice-présidente chargée des sports au Conseil Départemental du 91 :  » Cette première édition « Essonne Cup Féminin » à laquelle participeront les footballeuses U19 de huit des plus grands clubs français, nous réserve des oppositions de qualité, en présence de la marraine Aïssatou TOUNKARA, internationale française et joueuse du Paris FC ».
Bernard Sprotti, Maire de Breuillet :  » Le football féminin à Breuillet est désormais incontournable […] Une nouvelle étape est franchie cette année avec l’organisation de la première édition de l’Essonne Cup Féminin en partenariat avec le Paris FC. Merci à toutes les collectivités et les sponsors qui nous apportent leur soutien »

Nous vous attendons nombreuses et nombreux pour cet évènement ! ENTRÉE GRATUITE

Le plateau de la Vinci Cup 2017 connu

Le plateau de la Vinci Cup 2017 connu

La VINCI CUP revient cet été ! Le tournoi international U15 organisé par le Paris FC et son Partenaire Principal VINCI, se déroulera les 26 et 27 août prochains.

Cette compétition de pré-saison, inédite pour la catégorie d’âge requise, regroupera cette année 16 équipes de haut niveau, dont le Standard de Liège, vainqueur de la 1ère édition. Comme l’an passé, la VINCI CUP se déroulera sur les installations sportives du complexe Marcel Bec, à Meudon (92). Entrée libre de 9h à 17h. Buvette et restauration sur place.

Dans une optique d’accompagnement socio-éducatif des équipes de jeunes joueurs, la VINCI CUP est une compétition avant tout basée sur des valeurs fortes chères à son partenaire VINCI : ouverture, respect pour tous, et fair-play.

Voici les clubs participants à l’édition 2017 : AS Meudon (club résident), ACBB (club résident – CFA), Red Star (National), Havre AC (L2), RC Lens (L2), SM Caen (L1), Toulouse FC (L1), OGC Nice (L1), Stade Rennais (L1), Montpellier HSC (L1), PSG (L1), OM (L1), Servette de Genève (Suisse), Standard de Liège (Belgique), Tottenham (Angleterre), Paris FC (club organisateur – L2).

Cette saison, la VINCI CUP accueillera donc 7 clubs de Ligue 1, 3 clubs de Ligue 2, un club suisse, un club anglais et les tenants du titre, les belges du Standard de Liège ! Un joli plateau qui annonce de belles rencontres disputées durant deux jours. N’hésitez pas à venir nombreux !

Rejoignez dès maintenant la VINCI Cup sur les réseaux sociaux FacebookTwitter et Instagram !

Le Paris FC de retour en Ligue 2

Le Paris FC de retour en Ligue 2

Ce mardi 25 juillet, la LFP a indiqué au Paris FC son repêchage en Domino’s Ligue 2 pour la saison 2017/2018. Le Club accueille cette décision avec joie mais également humilité.

Le 28 mai dernier, le Paris FC disputait les barrages d’accession à la Domino’s Ligue 2, une première depuis plus de vingt ans qui ne permettait pas une montée directe après avoir pourtant terminé à la troisième place du championnat National. Un barrage disputé après une incroyable remontée puisque le Paris FC pointait à l’avant-dernière place du championnat à la mi-décembre. De longs mois de travail non récompensés à cette période par un retour en Domino’s Ligue 2, un an après l’avoir quittée.

Le Paris FC s’est rapidement mis en ordre de marche afin de préparer au mieux une saison 2017/2018 décisive. Alors que les joueurs parisiens avaient repris le chemin de l’entraînement, le Paris FC a pris acte des différentes décisions de la DNCG à l’encontre des clubs de l’AC Ajaccio et du SC Bastia. Ne souhaitant à aucun club de descendre d’une division suite à une décision administrative, le Paris FC s’est abstenu de tout commentaire afin de laisser les instances et les clubs sanctionnés travailler dans les meilleures conditions.

A la suite de la décision de la commission d’appel de la FFF, qui a maintenu la décision prise en première instance par la DNCG à l’encontre du Sporting Club de Bastia, le Paris FC avait été invité à présenter un budget de Ligue 2, dans l’hypothèse où le repêchage du Paris FC serait confirmé.

Ce mardi, la LFP a pris la décision de confirmer la rétrogradation du SC Bastia en championnat National, impliquant le repêchage du Paris FC en Domino’s Ligue 2. Le Club prend acte de cette décision qui intervient trois jours avant le début de ce championnat.

Retrouver le championnat professionnel de Domino’s Ligue 2 est bien entendu une immense joie pour le Paris FC qui aura à cœur de batailler afin d’obtenir son maintien. Il est indéniable que la préparation à cette nouvelle saison n’est pas idéale, mais le Paris FC va s’attacher à être prêt et trouver les ressources nécessaires pour affronter Clermont Foot 63 lors de cette première journée de Championnat.

Le Club lance ainsi un appel à tous les parisiens, fiers de leur ville et de ses couleurs, à se rendre au stade Charléty afin d’encourager le Paris FC. A ce titre, le Paris FC a pris la décision de ne pas augmenter le tarif de ses abonnements prévus initialement pour le championnat National (80€ demi-tarif / 120€ plein tarif).

Le Club adresse également un message de sympathie et de soutien au SC Bastia qui traverse actuellement une période délicate, dont on espère qu’il se relèvera au plus vite.

Communiqué concernant les décisions de la DNCG

Communiqué concernant les décisions de la DNCG

Suite à la décision de la commission d’appel de la FFF, qui a maintenu la décision prise en première instance par la DNCG à l’encontre du Sporting Club de Bastia, le Paris FC tient à préciser sa position.

Le Paris FC, comme il l’est depuis le début de la procédure d’appel, va rester très prudent puisqu’il a pris connaissance du recours effectué par le Sporting de Bastia auprès du CNOSF.

Par respect pour le club corse, et bien entendu aussi pour les règlements de la LFP et de la FFF, il s’abstiendra de tout commentaire d’ici là.

La DNCG lui a fait savoir que le club sera convoqué pour présenter un budget de Ligue 2, dans l’hypothèse où le repêchage du Paris FC serait confirmé.

Le club prépare ce rendez-vous en prenant en compte tout ce qui peut lui permettre de présenter un dossier solide.

Le Paris FC et le FCF Juvisy Essonne ne font plus qu’un

Le Paris FC et le FCF Juvisy Essonne ne font plus qu’un

Le FCF Juvisy Essonne et le Paris FC ont le plaisir de vous annoncer l’officialisation de la cession des droits du FCF Juvisy Essonne au Paris Football Club.

Créé en 1971, le Football Club Féminin Juvisy Essonne évolue en D1 féminine depuis 1987 et se présente comme l’un des meilleurs clubs français, comptant par ailleurs plusieurs joueuses internationales. Avec 6 titres de champion de France, 4 participations à l’UEFA Women’s Champions League dont une demi-finale en 2013, le FCF Juvisy Essonne possède un palmarès conséquent. Juvisy fait aujourd’hui figure d’exception en D1 féminine en réalisant de très bonnes performances tout en ayant un statut amateur. Lors de la saison 2016/2017, huit des douze pensionnaires de D1 féminine étaient issus de clubs professionnels masculins, et cette tendance sera amenée à s’accentuer dans les années à venir. Depuis quelques saisons, le football féminin est devenu un secteur de développement important pour les clubs et leurs partenaires. Au-delà de l’équipe première, le FCF Jusivy Essonne présente une école de football performante. Cette saison, le club a accueilli près de 370 licenciées réparties dans 11 équipes, de l’école de football aux seniors. En juillet 2016, le FCF Juvisy Essonne a ouvert une section sportive, signe de la volonté du club d’améliorer la formation.

Fondé en 1969, le Paris FC a obtenu depuis 2015 le statut professionnel qui lui offre de nouvelles possibilités et lui ouvre de nouveaux horizons. Ses dix dernières années, le Paris FC a construit un socle solide en développant la formation du club. En propulsant ses équipes de jeunes au plus haut niveau, le Paris FC est devenu l’un des meilleurs clubs formateurs dans le monde amateur. Avec le passage au statut professionnel, le club a la volonté de poursuivre et intensifier ce travail. Pour ce faire, il s’appuie sur un bassin francilien d’une grande richesse, l’un des meilleurs au monde. En parallèle, le Paris FC a pleinement développé depuis plusieurs années sa section féminine qui comptait cette saison près de 130 licenciées.

En 2019, la Coupe du Monde féminine de football, organisée en France, donnera une nouvelle envergure à ce sport. Ainsi, c’est aujourd’hui l’opportunité de donner un nouvel élan au football féminin en Île de France. L’expertise du FCF Juvisy donnera l’opportunité d’attirer les meilleurs talents franciliens, dans le but de créer un centre de formation performant qui pourra regrouper dans les prochaines années les joueurs masculins et féminins du Paris FC.

Ainsi, le Paris FC et le FCF Juvisy Essonne vont unir leurs forces dans un projet commun. Le statut amateur de Juvisy ne lui permet plus aujourd’hui de rivaliser avec les clubs professionnels qui se développent à grande vitesse. Afin de grandir face à ces clubs, rester compétitif et retrouver l’UEFA Women’s Champions League, obtenir le statut professionnel est une nécessité. L’expertise du haut niveau masculin et le professionnalisme du Paris FC favorisera la structuration du club et son développement. Devenir le premier club formateur masculin et féminin de France sera l’un des objectifs et la mise en commun des infrastructures facilitera son développement.

Le 22 juin 2017, lors d’une Assemblée Générale exceptionnelle au sein du club essonnien, la cession des droits a été votée, puis validée deux jours plus tard par le COMEX de la FFF.

Dans une volonté de cohérence et de développement, l’union des deux clubs s’effectuera sous le nom du Paris Football Club. Avec près de 1 100 licenciés, dont 400 féminines, le Paris FC étend son rayonnement et détiendra par ailleurs la plus grande section féminine de France.

Le nom Juvisy Essonne ne disparaît pas pour autant puisqu’il sera représenté sur les tenues officielles du club, ainsi que sur les supports de communication.

Les maillots, qui seront par ailleurs très prochainement dévoilés, respecteront l’histoire et l’identité de chacun. Le Paris FC évoluera bien évidemment en bleu et proposera également un maillot blanc et noir.

Par ailleurs, le FCF Juvisy gardera son histoire et son palmarès, sous le nom du Paris FC.

Comme annoncé lors de la conférence de presse du 31 mars 2017, l’élite du football féminin restera en Essonne. L’équipe fanion féminine continuera ainsi de jouer ses rencontres au stade Robert Bobin de Bondoufle, un stade, un territoire, chère au club et aux collectivités locales. Dans un objectif de développement, il est possible que quelques rencontres se disputent au stade Charléty à Paris.

Le Paris FC est très attaché à la conservation des racines afin que l’aspect social et sociétal ne changent pas. Les jeunes évoluant cette saison au club de Juvisy continueront de s’entraîner dans l’Essonne, et les jeunes du Paris FC ne quitteront pas le 20ème arrondissement. La représentation des régions existera toujours et les structures existantes seront toujours exploitées. Cela aura pour but de favoriser la circulation des talents et apportera une valeur ajoutée au projet, sous le nom du Paris FC.

Le site officiel du FCF Juvisy Essonne sera migré vers celui du Paris FC au cours du mois de juillet, pour n’en former plus qu’un seul. Les différents réseaux sociaux seront également mis en commun dans les prochaines semaines.

Enfin, Pierre Ferracci reste Président du Paris FC, Pierre Dréossi poursuit au poste de Manager Général, tandis que Marie-Christine Terroni, ancienne présidente du FCF Juvisy Essonne, sera Présidente du Paris FC Féminines.

Nous sommes heureux de ces avancées et pressés de vous retrouver pour une saison 2017-2018 plus que jamais décisive, ENSEMBLE !

Ce rapprochement est l’un des axes du développement du projet du Paris FC dont l’ambition demeure de devenir le club du Grand Paris. Le lien entre Paris et le département de l’Essonne se trouve ainsi renforcé, et le territoire du Paris FC étendu. Ensemble, nous serons plus forts.

Pierre Ferracci et Marie-Christine Terroni