Pierre Ferracci : « Un bel outil que l’on n’a jamais eu »

Pierre Ferracci : « Un bel outil que l’on n’a jamais eu »

Troisième partie de l’entretien avec le Président Pierre Ferracci qui évoque les infrastructures du club avec notamment l’aménagement du nouveau centre de formation et d’entrainement à Orly.

Partie 1 : « C’est une année de transition »

Partie 2 : « Professionnaliser davantage la section féminine »

Pierre Ferracci : « Professionnaliser davantage la section féminine »

Pierre Ferracci : « Professionnaliser davantage la section féminine »

Seconde partie de l’entretien avec le Président Pierre Ferracci qui évoque la section féminine, un an après la fusion avec le FCF Juvisy Essonne, et ses objectifs.

Partie 1 : « C’est une année de transition »

Pierre Ferracci : « C’est une année de transition »

Pierre Ferracci : « C’est une année de transition »

A l’aube d’une seconde saison consécutive en Domino’s Ligue 2, le Président Pierre Ferracci fait le point sur les différents projets du club. Première partie avec un bilan de la saison 2017-18, la stratégie de recrutement et les objectifs fixés aux hommes de Mecha Bazdarevic.

Heinz Schilcher s’en est allé

Heinz Schilcher s’en est allé

Le 6 janvier 1974, Heinz Schilcher découvrait le Championnat de France de 1ère Division (ex-L1) dans les rangs du Paris FC. International autrichien, il arrivait du prestigieux Ajax d’Amsterdam. Il s’est éteint vendredi 20 juillet.

La triste nouvelle a été révélée vendredi dernier par les sites de l’Ajax d’Amsterdam et du Sturm Graz, Heinz Schilcher est décédé à l’âge 71 ans. Depuis de nombreux mois, l’ancien joueur et international autrichien livrait un match difficile contre la maladie qui l’a emporté.

Joueur du Grazer AK puis du SK Sturm Graz en Autriche, il rejoint l’Ajax d’Amsterdam, déjà vainqueur d’une Coupe d’Europe des Clubs Champions, en 1971. Avec l’Ajax de Johan Cruyff, il remporte, entre autres, deux titres de Champion des Pays-Bas (1972 et 1973), la Coupe des Pays-Bas (1973), mais surtout deux Coupes d’Europe des Clubs Champions (1972 et 1973). A cette époque, le règlement n’autorise que deux remplaçants par équipe, et ce solide athlète, défenseur central qui peut aussi évoluer au milieu du terrain, devient le remplaçant attitré de la redoutable charnière centrale Barry Hulshoff / Horst Blankenburg. A la recherche d’un joueur d’expérience pour renforcer sa défense, le Paris FC s’intéresse à lui. Malgré son statut, la direction du Paris FC a eu la confirmation de son talent par plusieurs personnes avisées, dont Stefan Kovacs, le nouveau sélectionneur de l’Equipe de France, qui a aussi été son entraîneur à l’Ajax. Pierre-Etienne Guyot, président du Paris FC, le fait signer.

Heinz Schilcher dispute 17 des 18 matches de D1 de cette deuxième partie de saison 1973/74 et inscrit même un but. Malheureusement, son expérience, ses qualités et sa présence physique ne suffisent pas. Le Paris FC, handicapé notamment par les longues indisponibilités de son capitaine « Tchouki » Djorkaeff et de « Loulou » Floch, tous les deux blessés, ne peut éviter la relégation en 2e Division (L2). Le Paris FC repart en D2 mais avec le statut amateur. Heinz Schilcher poursuit sa carrière en France, en D1. Il s’engage avec le Nîmes Olympique, où il réalise deux saisons pleines avec 70 matches de championnat et 9 buts. En 1976, il rejoint le RC Strasbourg en Seconde Division (L2). D’abord comme entraîneur-joueur pendant quelques mois, avant de redevenir joueur. Il dispute 31 matches. Le Racing, 1er du groupe B, retrouve la D1. Pour sa dernière saison en France, en 77/78, il joue 28 rencontres sous le maillot alsacien. L’année suivante, il regagne l’Autriche retourne au SK Sturm Graz où il terminera sa carrière en juin 1982. Tout naturellement, Heinz Schilcher intégrera le staff technique du club en tant que directeur sportif, puis, deviendra un peu plus tard, recruteur… mais pour l’Ajax d’Amsterdam.

Le Paris FC présente ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Le Paris FC félicite l’Equipe de France à l’Elysée

Le Paris FC félicite l’Equipe de France à l’Elysée

Au lendemain de la victoire de l’Equipe de France en Coupe du monde, le Président de la République a reçu ce lundi soir champions du monde à l’Élysée, ainsi que 1500 jeunes supporters, dont des jeunes du Paris FC.

Vingt-cinq enfants du Paris FC, à travers la section sportive du collège Jean Perrin, ont été conviés lundi soir à l’Elysée afin d’accueillir les nouveaux champions du monde. Accompagnés de l’entraîneur Ismaël Bamba, M. Le Chaussée et Mme Gouget, les jeunes parisiens ont pu profiter de ce superbe moment !

Deux parisiennes au mondial U20 avec les bleues !

Deux parisiennes au mondial U20 avec les bleues !

Le sélectionneur U20 Gille Eyquem vient de dévoiler la liste des 21 joueuses qui participeront à la coupe du monde cet été en France.

Gilles Eyquem, sélectionneur national des U20 féminines, a dévoilé la liste des vingt-et-une joueuses retenues, ainsi que cinq suppléantes, pour la Coupe du monde féminine U20 de la FIFA France 2018, qui se déroulera cet été en Bretagne (du 5 au 24 août). Les vingt-et-une joueuses seront rassemblées pour un stage de préparation du 23 au 31 juillet au CNF Clairefontaine et disputeront un match de préparation le 27 juillet à 18h00 au CNF Clairefontaine contre les U20 du Mexique.

 

Dans la liste des participantes au mondial deux joueuses sont issues de notre club du Paris FC, il s’agit de notre portière Camille Pecharman et notre défenseure Élisa de Almeida. Une grande fierté pour le club et un immense bravo à nos jeunes pépites qui représenteront fièrement les couleurs du club dans cette mythique compétition.

La liste complète :

Gardiennes de but : 

Mylène Chavas (AS Saint-Etienne)
Justine Lerond (FC Metz)
Camille Pecharman (Paris FC)

Défenseurs :
Selma Bacha (Olympique lyonnais)
Elisa De Almeida (Paris FC)
Pauline Dechilly (FC Metz)
Léna Goetsch (FC Vendenheim)
Maëlle Lakrar (Olympique de Marseille)
Julie Piga (Grenoble Foot 38)
Julie Thibaud (Girondins de Bordeaux)

Milieux de terrain :

Sana Daoudi (Atletico Madrid)
Hélène Fercocq (Stade de Reims)
Christy Gavory (FC Metz)
Carla Polito (Arras FCF)
Annahita Zamanian (Kopparbergs Göteborg FC)

Attaquantes :

Sandy Baltimore (Paris Saint-Germain)
Amélie Delabre (AS Saint-Etienne)
Marie-Antoinette Katoto (Paris Saint-Germain)
Emelyne Laurent (Olympique lyonnais)
Melvine Malard (Olympique lyonnais)
Marion Rey (FC Bâle)

Suppléantes :
Louise Thiery (FC Lorient)
Agathe Maetz (Dijon FCO)
Coralie Digonnet (AS Saint-Etienne)
Elise Bonet (Rodez AF)
Océane Ringenbach (US Saint-Malo)

Sponsors