US Boulogne CO – Paris FC : Les réactions

US Boulogne CO – Paris FC : Les réactions

Après la victoire acquise à Boulogne (0-1), le Président et plusieurs joueurs ont livré leur réaction.

Pierre Ferracci (Président) : « Nous étions avant-derniers à la mi-décembre, sur les 15 premiers matchs, et depuis, sur les 16 matchs suivants, nous sommes la meilleure équipe. C’est assez rare. Avoir perdu 9 fois tout en ayant la meilleure défense, c’est un peu rude. Nous avons la meilleure défense du championnat et nous avons fini 17 matchs sans prendre de but. Avec une défense pareille, en général on perd un peu moins. On avait un problème devant en début de saison, on l’a réglé depuis, bon pas encore totalement car il faut quand même beaucoup d’occasions pour marquer un but. C’est un peu dommage de ne pas avoir réussi à faire contre Quevilly ce que l’on a fait ce soir, car on le méritait autant. Maintenant, tout le monde y croit, on va se battre jusqu’au bout et la prochaine étape est de battre Belfort vendredi prochain à Charléty. Nous allons rencontrer 3 équipes qui sont concernées par le maintien, il ne faudra pas prendre ces matchs à la légère. »

Lalaina Nomenjanahary (Milieu de terrain et buteur) : « Le but ? C’était mon dernier atout. J’étais tellement fatigué, je n’avais plus les jambes, j’en pouvais plus… Et j’ai tout misé sur cette action là. Au départ, je ne m’attendais pas du tout qu’Ousmane me la remettre car je pensais qu’il allait centrer. Du coup, je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose car le temps passait, et grâce à Dieu, le ballon est rentré au fond ! Je remercie Dieu. Ce but vaut très très cher pour la course à la montée. On aurait pu marquer dès la première mi-temps, mais il a fallu patienter jusqu’en fin de match. On était tous content dans le vestiaire. Cela nous fait du bien mais cela n’est pas fini, il reste encore 3 finales à gagner. Il ne faut pas pour autant se précipiter, prendre les matchs un à un. On se projette sur la réception de Belfort. »

Idriss Ech-Chergui (milieu de terrain) : « Il a fallu être patient mais on a réussi à marquer ce but important. On avait eu deux belles occasions en début de match avec Nani, on aurait pu se mettre à l’abri plus tôt mais on le fait à la 86e minute. C’est encore une fois une preuve que l’on compte sur tout le monde, chacun apporte sa pierre à l’édifice. Maintenant, il faut gagner les trois derniers matchs. On devra montrer la même détermination face à Belfort vendredi prochain. On est venu ce soir gagner à Boulogne, ce n’est jamais évident ! Ils n’ont pas réussi à mettre leur jeu en place et je pense que l’on était supérieur à eux, c’est une victoire méritée. »

Soualio Bakayoko (défenseur) : « On va vivre une fin de championnat excitante. Il nous reste 3 matchs, il faut les gagner et ne pas calculer les adversaires au classement. On doit se concentrer sur nous-même, penser match par match et les gagner. Vendredi à Charléty, on aura besoin des supporters, de notre 12e homme, on compte sur eux ! Je sais aussi que le CA Paris suit les résultats, et cela me ferait énormément plaisir de voir les petits du CA Paris, un club que je porte dans mon cœur. »

Réginald Ray : « Ce groupe a des grosses ressources mentales »

Réginald Ray : « Ce groupe a des grosses ressources mentales »

Après la victoire acquise sur le terrain de l’US Boulogne CO (0-1), Réginald Ray s’est présenté devant les médias.

Ce but est venu tardivement…

Ce match ressemble un peu à celui que l’on a fait la semaine dernière, face à un concurrent différent, à l’extérieur. Nous voulions être acteur et ne pas subir le match, au contraire. On voulait s’offrir les possibilités pour marquer les premiers, on a eu les situations en première mi-temps, et notamment dans le premier quart d’heure. J’aurais aimé que l’on convertisse. Il aura fallu attendre la fin du match, mais on l’a fait quand même. Je me répète match après match, mais cela prouve que ce groupe a des grosses ressources mentales. Bien sûr que le travail n’est pas fini mais je suis vraiment content pour les joueurs qui sont récompensés match après match de leur investissement depuis le début. Ils ont aussi des capacités à répondre à des difficultés. Cela a encore été le cas ce soir. On joue des matchs à enjeux chaque week-end et on répond présent sur le plan mental, c’est très important.

Ce n’était pourtant pas évident car les deux équipes se devaient de l’emporter ce soir, mais vous avez finalement dominé ce match.

Il y avait un bon gardien en face. Il faut savoir savourer ce genre de victoire. Pour moi, c’est un match équivalent à la semaine dernière, sauf qu’on a réussi à marquer. Il faut continuer dans cet esprit, et bien sûr valider la semaine prochaine contre Belfort car si ce n’est pas le cas, ce que l’on aura fait ce soir ne servira à rien. Etape par étape, il faut avancer. Et la prochaine étape c’est Belfort.

On y voit un peu plus clair au niveau du classement, et vous êtes ce soir à 2 points du podium.

Je martèle aux joueurs qu’il ne faut surtout pas avoir de regrets. On sait d’où l’on vient, et on a que des belles choses à aller chercher, il faut se donner les moyens d’aller gagner les matchs. Le pire est d’avoir des regrets, et on fera tout pour ne pas en avoir à la fin.

On a l’impression que tous les voyants sont au vert.

Il faut rester vigilant car les matchs ne se gagnent pas parce que l’on sort d’un bon match. Il va falloir déjà bien récupérer, et bien préparer la venue de Belfort, une équipe qui joue encore sa survie. Et on sait que ces équipes, on l’a prouvé en décembre, sont capables de se libérer à un moment donné. Ce ne sera pas un match simple mais on avance sur le plan mental et notre capacité à sortir des gros matchs.

Tu as présenté ce soir un système un peu différent.

Oui, j’ai choisi un système avec Eden Massouema en soutien de Jonathan Nanizayamo, par rapport à ce qu’ils étaient et aux problèmes que l’on pouvait poser. Cela a failli payer en première mi-temps. Après, je savais qu’en ayant Idriss, Demba et Rodrigue sur le banc, on avait la capacité de remettre un second souffle pour aller chercher la victoire. Mettre Eden à cette place n’était pas de la prudence, bien au contraire. On est peut-être les mieux placés pour savoir que les matchs on les gagne sur la durée. On a su faire la décision tardivement, mais on l’a faite.

 

US Boulogne – Paris FC : Une libération en fin de match

US Boulogne – Paris FC : Une libération en fin de match

Après un match nul frustrant vendredi dernier à domicile face à Quevilly RM (0-0), le Paris FC a poursuivi sa belle série en s’imposant en fin de match sur le terrain de l’US Boulogne CO (0-1). Les Parisiens sont ce soir à 2 points du podium.

Les Parisiens sont les premiers à se mettre en évidence. Dès les premières minutes de jeu, Jonathan Nanizayamo se présente face à Konaté mais manque son duel face au portier de Boulogne (3′). Et quelques instants plus tard, le gardien local se met de nouveau en évidence pour détourner une tête de Jonathan Nanizayamo (7′) ! Le Paris FC met le pied sur le ballon et campe dans la moitié de terrain adverse. Sur un long ballon d’Ousmane Sidibé, Jonathan Nanizayamo est déséquilibré dans la surface mais l’arbitre du soir fait signer de jouer (21′). Après 20 minutes, le rythme retombe un peu et Boulogne se procure quelques rares coups de pied arrêtés, sans danger pour Vincent Demarconnay. Avant la pause, Paris remet un coup d’accélérateur mais bute une nouvelle fois sur Konaté qui repousse en corner une frappe de Lalaina Nomenjanahary (40′) avant de claquer un tir enroulé de Saifeddine Alami Bazza (44′) !

Après la pause, Eden Massouema a une belle occasion d’ouvrir le score mais, seul à la réception d’un corner, le milieu parisien manque le cadre (54′) ! Déjà bouillant en première période, Konaté, se met en évidence à deux reprises pour détourner les têtes de Frédéric Bong puis de Jean-Baptiste Pierazzi sur corner (58′). Boulogne n’abdique pas pour autant et Daury est proche de cadrer sa tête (60′). Le rythme retombe un peu et le temps passe. Mais les hommes de Réginald Ray ne lâchent rien. Après un renversement de jeu, Ousmane Sidibé remise pour Lalaina Nomenjanahary à l’angle de la surface. Le parisien fait parler son pied magique et loge le ballon en lucarne (0-1, 86′) ! Libération… au stade de la Libération de Boulogne !

Une nouvelle fois, le Paris FC aura montré un énorme mental pour arracher cette victoire méritée sur le terrain d’un prétendant à la montée en Ligue 2. En produisant un match similaire à vendredi dernier face à Quevilly RM (0-0), en y ajoutant l’efficacité en fin de match, le Paris FC décroche trois précieux points dans la course à la montée. Il reste désormais 3 rencontres pour poursuivre le rêve. Dès vendredi, le Paris FC compte sur votre soutien pour affronter l’ASM Belfort à Charléty !

Fiche technique

US Boulogne CO 0-1 Paris FC
Buteur : Nomenjanahary (86′)
Avertissements : Argelier (49′) ; Massouema (27′), Lybohy (56′), Nomenjanahary (87′)
Spectateurs : 5741 (dont 40 parisiens)
Arbitre : M.Lepaysant

Boulogne : Konaté – Borger, Mango, Argelier (cap.), Tomas (Ducasse, 87e) – Senneville, Teuma, Duterte (Thil, 46e), Mauricio (Daury, 52e), Grain – Habran. Entr. : Pochat.

Paris FC : Demarconnay – Sidibé, Bong, Lybohy (cap.), Bakayoko – Pierazzi, Massouema (Ech-Chergui, 75e), Martin (Camara, 64e), Alami Bazza, Nomenjanahary (Mary, 88e) – Nanizayamo. Entr. : Ray.

Suivez US Boulogne CO – Paris FC en live vidéo

Suivez US Boulogne CO – Paris FC en live vidéo

Ce vendredi 28 avril, le Paris FC se déplace au stade de la Libération pour y affronter l’US Boulogne CO dans le cadre de la 31e journée de National. Le match débutera à 20h.a à 20h.

Comme toutes les rencontres de National, hormis celles qui seront retransmises par Canal+, il sera possible de visionner gratuitement le match ! A partir de 19h50, le match sera disponible ci-dessous et commenté par Frédéric Touchard.

Pour patienter avant la rencontre, vous pouvez retrouver la présentation de l’adversaire, le groupe convoqué, ainsi que l’interview d’avant match de Réginald Ray.

L’agenda du week-end

L’agenda du week-end

Vendredi 28 avril

National : US Boulogne CO – Paris FC, 20h, stade de la Libération (31e journée)

Samedi 29 avril

CFA2 : Royen Noyon US – Paris FC, 18h, stade André Coël (24e journée)

U19 féminine : Vaires Ent. Et C. US – Paris FC, 16h, stade Roger Sauvage (6e journée)

U19 féminine : Longjumeau FC – Paris FC, 17h, stade Frédéric Langrenay (6e journée)

U16 féminine : Gobelins FC – Paris FC, 17h15, stade Boutroux (6e journée)

U15 DH : Torcy – Paris FC, 16h, complexe sportif du Fremoy (16e journée)

U15 DSR : Paris FC – Blanc Mesnil, 16h, stade Déjerine (16e journée)

U15 DHR : Paris FC – Melun FC, 18h, stade Déjerine (16e journée)

U14 Régionaux : Aubervilliers Jeunes – Paris FC, 12h45, stade Docteur Pieyre (16e journée)

U9 Elite : Tournoi à Paris 16, stade Suchet

U11 féminine : Tournoi à Paris FC 16, stade Suchet

Dimanche 30 avril

U19 DSR : Bobigny Academie – Paris FC, 16h, stade Henri Wallon (12e journée)

U17 Nationaux : Paris FC – SM Caen, 15h, stade Déjerine (26e journée)

U17 DH : Paris FC – Mantois FC, 12h, stade Déjerine (12e journée)

U13 Régionaux : Tournoi à Sarcelles

U13 féminine : Paris FC – Vitry, 10h, stade Déjerine (critérium)

U11 féminine : Paris FC – Vitry, 10h, stade Déjerine (critérium)

Lundi 1er mai

U7A : Tournoi à Claye Souilly

U7B : Tournoi à Neuilly sur Marne