L’agenda du week-end

L’agenda du week-end

Samedi 22 septembre 2018

Ligue 2 : Paris FC – FC Metz (15H00), au Stade Charléty
D1 Féminine :
 Lyon – Paris FC (14h30), au Groupama Training Center
U19 Nationaux : RC Lens – Paris FC (15H00), au Stade François Blin
Séniors Féminines R1 : Taverny – Paris FC (16H30), au Complexe Sportif Jean Bouin
U15 R1 : Paris FC – Paris Saint-Germain (15H30), au Stade Déjérine
U15 R3 : Poissy – Paris FC (14H00), au Stade Léo Lagrange
Critérium Région U13 Elite : Paris FC – Senart Moissy (11H30), au Stade Déjérine
Critérium Région U12 Elite : Paris FC – Senart Moissy (11H30), au Stade Déjérine

Dimanche 23 septembre 2018

N3 : US Créteil – Paris FC (15H00), au Stade Dominique Duvauchelle
U19 R1 : Paris FC – Racing Colombes (13H00), au Stade Déjérine
Challenge National U19 Féminines :
 Paris FC – US Orléans (15H00), au Complexe Sportif Du Colombier 
U17 R1 :
 Issy les Moulineaux – Paris FC (12H00), au Stade Halle Christiane Guillaume
U17 R2 : Paris FC – Racing Colombes (13H00), au Stade Déjérine
U16 : Meudon – Paris FC (13H00), au Stade Georges Millandy

Paris FC – FC Metz : Présentation de la rencontre

Paris FC – FC Metz : Présentation de la rencontre

A l’occasion de la 8e journée de Domino’s Ligue 2, le Paris FC reçoit samedi à Charléty (15h00) le FC Metz, leader du championnat avec sept victoires consécutives.

C’est un classique, la relégation sportive d’un club s’accompagne presque toujours d’un grand chambardement au niveau du staff et, surtout, de l’effectif. Lanterne rouge de L1 en mai dernier, le Football Club de Metz y a été confronté de nouveau. C’est Frédéric Antonetti qui a succédé à Frédéric Hantz et pris place sur le banc avec un contrat de trois ans. 20 joueurs sont partis, en fin de contrat, en prêt, ou ne souhaitant pas évoluer en Domino’s Ligue 2, 14 sont restés et 15 sont arrivés. L’idée était de constituer un effectif avec des jeunes ayant une marge de progression et des éléments plus expérimentés pour les encadrer avec, pour objectif, la remontée immédiate. Après, « il faut que la mayonnaise prenne »… Pour Troyes, autre relégué de L1 et compagnon d’infortune, il manque encore des ingrédients, mais pour le FCM, il n’aura pas été nécessaire de laisser mijoter bien longtemps, avec un début de saison marqué par un sans faute et la première place au classement. Certes, des exemples récents indiquent qu’il faut rester prudent. Ainsi, la saison dernière, après sept journées, Lorient et Orléans figuraient sur le podium mais restaient finalement en L2. Il en a été de même pour Brest et Reims en 2016/17. Avec sept victoires après sept journées (nouveau record depuis l’instauration de la L2 à un seul groupe en 1993/94) et 21 points (…la moitié pour le maintien), Metz compte déjà 4 points d’avance sur son dauphin, Lorient et 6 sur Lens, qui a cependant un match de retard à disputer à Béziers. Brest, le 4e, a déjà huit longueurs de retard (13 points) ! Rien d’étonnant donc à ce que les Grenats possèdent la meilleure attaque avec 18 réalisations. Symbole de cette efficacité, ils possèdent le meilleur buteur, Habib Diallo, auteur de 9 buts (son total de l’année dernière lors de son deuxième prêt à Brest !), et le meilleur passeur, Farid Boulaya (4 passes), de L2. Si parfois l’équipe est bousculée, comme lundi dernier à Béziers, son potentiel offensif lui permet de tirer son épingle du jeu, notamment en fin de partie. En championnat, le FCM a inscrit 13 buts en 2e période dont, 10 après l’heure de jeu et 7 dans le dernier quart d’heure !

Le Paris FC est revenu de son déplacement à Ajaccio avec le point du match nul (0-0). Compte tenu des difficultés de l’ACA, on pourrait faire la fine bouche, mais face à un adversaire à la recherche de points et d’une première victoire devant son public, c’est une bonne opération. Maintenant, les hasards du calendrier imposent deux gros défis au Paris FC qui va devoir rencontrer Metz, puis Lens, deux formations armées pour jouer la montée et qui n’ont pas tardé à trouver le bon rythme. Deux tests importants qui permettront d’en savoir un plus sur le potentiel des parisiens qui devront donner le maximum et se montrer vigilant pendant plus de 90 minutes pour pouvoir perturber ces deux prétendants et obtenir un bon résultat. On y croit !

ALLEZ LE PARIS FC !

La saison dernière

Paris FC : 8e de L2 avec 61 points, 16V,13N 9D – 46 bp / 36 bc
FC Metz : 20e de L1 avec 26 pts. 6V, 8N, 24 D – 34 bp / 76 bc.

Son entraîneur

Frédéric Antonetti est né le 19 août 1961 à Venzolasco en Corse. Il prend sa première licence à 11 ans à l’ AS Vescovato avant de rejoindre le SC Bastia puis l’INF Vichy. Milieu de terrain, il débute sa carrière pro au SCB, puis évolue à Béziers et au Puy avant de retrouver Bastia. Entraîneur, Frédéric Antonetti a d’abord intégré le centre de formation du SC Bastia avant de diriger l’équipe première à partir de 1994. Il a ensuite entraîné Gamba Osaka (Japon), Saint-Etienne, Nice, Rennes, Lille. Vainqueur de la Coupe Intertoto avec Bastia, il a été Champion de Ligue 2 avec l’ASSE. Par ailleurs, il a disputé quatre finales de la Coupe de la Ligue avec quatre clubs différents (Bastia, Nice, Rennes, Lille). Il a rejoint le FCM le 24mai 2018.

Les recrues

• Marvin Gakpa (Milieu – Quevilly Rouen Métropole)
• Thomas Delaine (Défenseur – Paris FC)
• Habib Diallo (Attaquant – Stade Brestois 29) (r.p.)
• Stoppila Sunzu (Défenseur – LOSC)
• John Boye (Défenseur – Sivasspor, Tur) (f.c.)
• Laurent Jans (Défenseur – Waasland-Beveren, Bel)
• Habib Maiga (Milieu – AS Saint-Etienne) (p.)
• Adama Traore (Attaquant – TP Mazembe, RDC)
• Alexandre Oukidja (Gardien – RC Strasbourg Alsace)
• Jamiro Monteiro (Milieu – Heracles Almelo, Hol)
• Paul Delecroix (Gardien – FC Lorient)
• Victorien Angban (Milieu – Chelsea FC, Ang) (p.)
• Mamadou Fofana (Milieu – Alanyaspor, Tur)
• Gauthier Hein (Milieu – Tours FC) (r.p.)
• Mohamed Kane (Défenseur – AFC Tubize, Bel)

Le point avant la rencontre

Paris FC : 7e de L2 avec 12 points. 3V, 3N, 1D – 7 bp / 6 bc
A domicile : 3e avec 9 pts. 3V – 5 bp / 0 bc
Ses cinq derniers matches (L2, CdL): V,N,N,V,D
Ses quatre premiers matches à domicile (L2) : N,N,N,D,V
Son attaque : 10e (7 buts)
Sa défense : 5e (6 buts)
CJ : 7 – CR : 1
Ses meilleurs buteurs : Yannick Mamilonne, Dylan Saint-Louis, 2 buts

FC Metz : 1er de L2 avec 21 points. 7V – 18 bp / 5 bc
A l’extérieur : 1er avec 12 pts. 4V – 8 bp / 3 bc
Ses cinq derniers matches (L2, CdL) : V,V,N,V,V
Ses cinq premiers matches à l’extérieur (L2, CdL) : V,V,V,N,V
Son attaque : 1ère (18 buts)
Sa défense : 4e (5 buts)
CJ : 9
Son meilleur buteur : Habib Diallo, 9 buts

Les précédents Paris FC – FC Metz

1971-72 : D1 Paris SGFC bat FC Metz 3-1 Classement PSGFC : 16e – FCM : 14e
1972-73 : D1 FC Metz bat Paris FC 3-1 Classement PFC : 12e – FCM : 15e
1973-74 : D1 Paris FC bat FC Metz 3-2 Classement PFC : 19e – FCM : 11e
2012-13 : N FC Metz bat Paris FC 2-0 Classement PFC : 17e – FCM : 2e
2015-16 : CdL (1er tour) : FC Metz bat Paris FC 2-1
2015-16 : L2 FC Metz bat Paris FC 2-1 Classement PFC : 20e – FCM : 3e
2016-17 : CdL (16e) Paris FC et FC Metz 1-1 – Metz qualifié 7 tab à 6

D’un Club à l’autre

Denis Abed, Ablaye Balde, Daniel Bourgeois, Hugo Cabouret, Fathi Chebel, Thomas Delaine, Eric Denizart, Patrick Formica, Bernard Mahmoud, Mickael Maurice, Victor Mendy, Bruno Pompière, Marc Ropero, Oumar Sissoko, Richard Socrier, Mamadou Wague, André Wiss.

Rédacteur : Philippe Descottes

Edmond Akichi : « Moi, j’aime charbonner »

Edmond Akichi : « Moi, j’aime charbonner »

Élu joueur du mois d’août, Edmond Akichi s’est confié sur sa philosophie de jeu, son rôle dans le vestiaire et son étroite relation avec Jonathan Pitroipa.

Arrivé il y a un peu plus d’un an en provenance de Béziers, tu découvrais la Ligue 2. Après une saison complète, as-tu senti une progression dans ton jeu ?

Mon jeu reste et restera toujours le même, quelle que soit la division dans laquelle j’évolue. Selon moi, pour jouer au haut-niveau, il faut réussir à franchir un pallier. Mais mon football n’a pas changé depuis mes débuts, même si j’ai senti quelques progrès comme dans le placement.

Tu t’es imposé en une saison comme un des meilleurs à ton poste en Ligue 2…

Un poste comme le mien, c’est la bataille ! Et pour gagner les batailles, il faut charbonner ! Je n’oublie pas d’où je viens, j’ai un parcours atypique, j’étais encore en National 2 il y a 3 saisons. Je veux juste être le meilleur, je ne peux pas laisser ma place à n’importe qui. Pour moi, le football c’est un jeu de combat ! Chacun gagne sa place, et pour rester à la mienne, je dois me battre tout le temps. Certains aiment marquer des buts, moi j’aime charbonner ! Bon, j’aime aussi marquer des buts mais cela fait trois ans que je n’en ai pas marqué. Je sais que cela va venir à un moment, je ne m’en fais pas, il ne faut pas se précipiter. Et puis, ce n’est pas mon rôle principal. Je me dois de récupérer le maximum de ballons et de faire jouer les autres. Après, tant mieux si j’ai l’occasion de marquer

As-tu un rôle différent sur le terrain cette saison ?

Que l’on joue à deux ou à trois au milieu, ce m’est égal. Ce sont deux systèmes que j’apprécie. C’est vrai que l’an dernier, en jouant au poste de sentinelle juste devant la défense, je ne pouvais pas me projeter vers l’avant. Je découvrais aussi la Ligue 2 et je me devais de montrer ce que je pouvais faire en assurant mes taches défensives. Cette année, il faut que j’essaye d’apporter un peu plus par rapport à l’an dernier. C’est ma philosophie : faire toujours mieux. Je me dois de répéter les bonnes performances et d’en faire toujours un peu plus.

Tu as un rôle important sur le terrain mais également dans le vestiaire où tu harangues tes coéquipiers.

C’est ma qualité première ! Il faut avoir le même état d’esprit sur le terrain et en dehors. Si je parle sur le terrain pour motiver mes gars, croyez moi que je suis aussi comme ça dans le vestiaire ! Pour moi, le vestiaire doit bien vivre et être animé afin que cela se retrouve sur le terrain. Par contre, il ne faut pas confondre l’amusement sur et en dehors du terrain. Sur le terrain, s’amuser c’est prendre du plaisir à batailler et gagner des matchs.

A 28 ans, as-tu quelques regrets de ne pas avoir connu la Ligue 2 plus tôt ?

Un joueur ne doit jamais avoir de regrets, c’est ma vision des choses. Et puis je ne regarde pas l’âge. Tant que j’ai le souffle pour courir sur le terrain, je suis prêt à affronter n’importe qui. Être arrivé tard dans le milieu professionnel est une force pour moi, et c’est aussi pour ça que je veux jouer encore longtemps.

Cet été, Jonathan Pitroipa a rejoint l’équipe. Peux-tu me parler de la relation que tu as avec lui ?

Il y a beaucoup de respect entre nous. C’est un joueur qui a marqué l’histoire de la Ligue 1 et de la Bundesliga. Quand j’étais à Auxerre, il était à Rennes et il fallait que je regarde ses matchs pour le voir jouer ! Il avait un talent fou, et il l’a encore. Je ne sais pas ce qu’il fait en Ligue 2, mais le football à ses raisons, et tant mieux pour nous. Je suis content de jouer avec lui, je suis même fier de faire partie de la même équipe ! Il m’a beaucoup inspiré, il m’a donné des conseils, et je sais que je vais beaucoup apprendre à ses côtés. Il va même beaucoup apporter à l’équipe car il a une grande expérience. Personne n’en a autant dans le vestiaire.

Samedi, on reçoit le FC Metz, comment aborder ce match ?

Je n’aime pas les commentaires d’avant match. Je règle ça sur le terrain. Pour gagner ce match, il faudra tout donner, se rendre minable !

Analyse de la 7ème journée de Domino’s Ligue 2

Analyse de la 7ème journée de Domino’s Ligue 2

7/7. Metz et Nancy-Lorraine, les deux extrêmes. Les deux clubs lorrains de Domino’s Ligue 2 ont en commun la constance. Mais si le FCM enchaîne les victoires, la 7e en sept journées, l’ASNL accumule les défaites, la 7e en sept journées également. Si les Grenats , qui se déplacent samedi à Charléty pour rencontrer le Paris FC, caracolent en tête après leur victoire (1-3) à Béziers lundi soir, le Chardon, déjà lanterne rouge, a de nouveau cédé à domicile, devant le Havre cette fois (0-1), et s’enlise encore un peu plus. 0 point, 0 but, 21 longueurs d’écart avec le voisin messin et déjà 6 avec le 1er non relégable, l’ES Troyes AC.

Avec Metz, Lorient est la seule équipe invaincue de L2. Les Tangos occupent la 2e place (17 points) après leur victoire à Beauvais contre le promu audonien (0-3). Lens a bien réagi après sa 1ère défaite à… Metz (2-0) lors de la précédente journée. A Bollaert-Delelis le RCL a pris le meilleur sur Sochaux qui perd 2 buts à 0. Les Sang et Or sont 3e avec 15 points mais ils comptent un match de retard contre Béziers. Brest et Clermont, qui ont enregistré leur 3e victoire consécutive, sont les autres formations en forme du moment.
Le Paris FC ramène quant à lui un bon point de son déplacement à l’AC Ajaccio (0-0).
Il y a de quoi s’inquiéter du côté d’Auxerre et de Béziers qui viennent de subir leur 3e revers de suite. La situation de Valenciennes et du Red Star, 2e défaite en une semaine, suscitent également des questions.
Dans le bas du classement, Orléans, vainqueur de La Berrichonne 2-0, et Troyes, premier succès à domicile, contre Niort, 2 à 0, quittent la zone rouge et cèdent leur place à l’AC Ajaccio (18e, 5 pts) et au club de Saint-Ouen (19e, 4 pts).
A l’occasion de la prochaine journée, à suivre plus particulièrement, vendredi soir : Lorient/Clermont, Gazelec/Nancy, Auxerre/Ajaccio, samedi (15h00) :Paris FC/Metz et lundi soir, Niort/Lens.

Les résultats de la 7e journée
AC Ajaccio 0-0 Paris FC
S Brestois 29 4-1 GFC Ajaccio (G.Charbonnier 22e et 68e, M.Autret 46e et 83e – J.Roye 26e)
Clermont F 2-0 AJ Auxerre (F.Ogier 35e, F.Honorat 52e)
Grenoble F38 4-2 Valenciennes FC (M.Chergui 23e, N.Sotoca 45e+2 et 80e, F.Taravel 60e – G.Robail 43e, J.Cuffaut 73e)
AS Nancy-L 0-1 Le Havre AC(A.Gory 8e)
US Orléans-L 2-0 LB Châteauroux (A.Le Tallec 32e, J.Tell 87e)
Red Star FC 0-3 Lorient FC (P-Y Hamel 33e, A.Claude-Maurice 44e, J.Wissa 91e)
ES Troyes AC 2-0 C Niort  FC(R.Raveloson 8e, D.Camara 90e)
RC Lens 2 – 0 FC Sochaux Monbéliard (Y.Gomis 14e, W.Mesloub 64e)
AS Béziers 1 – 3 FC Metz (R.Aabid 74e – O.Nguette 68e, H.Diallo 80e, E.Rivière 83e)

Les autres faits de la journée

Buts : 27 buts ont été inscrits. 13 en première période (dont 5 à l’extérieur) et 14 en 2e mi-temps (dont 5 à l’extérieur).Record : 30 buts (2e journée)
Le plus rapide. Ils sont deux. Rayan Raveloson (Troyes) et Gory (Le Havre), buteurs dès la 8e minute.
Bons débuts. Ceux de Demba Camara, la nouvelle recrue de Troyes, passé par le Paris FC, qui a marqué à l’occasion de son 1er match (Niort). Il avait inscrit 3 buts contre Créteil pour le 1er match de National de la saison 2016/17, sur un total final de 6 réalisations.
La gifle. Après le PFC, puis Valenciennes la semaine dernière (0/4), c’est le tour du Red Star, battu « chez lui » 0/3 par Lorient.
Buteurs parisiens. Ils ont tous les trois joué avec le PFC, Florent Ogier (Clermont) Demba Camara (Troyes) et Rayane Aabib (Béziers) Tous les trois ont marqué pour leur club.
Séries.Nancy (7 défaites). Lorient (7 matches sans défaite), Metz (7 victoires consécutives).
La meilleure attaque : FC Metz, 18 buts
La plus faible attaque : AS Nancy-Lorraine, 0 but

Les meilleurs buteurs de L2 : Habib Diallo (FCM) +1, 9 buts. Gaëtan Charbonnier (SB29) +2, 6 buts, Pierre-Yves Hamel (FCL) +1, 5 buts. Ibrahima Niane (FCM) , Romain Armand (GFCA), Florian Ayé (CF), Ande Dona Ndoh (CN), Alexis Claude-Maurice (FCL) +1, Yannick Gomis (RCL) +1,  4 buts.
Les buteurs du Paris FC : Dylan Saint-Louis, Yannick Mamilonne 2 buts, Dyjan Azevedo, Lalaïna Nomenjanahary, Vincent Rüfli, 1 but
La meilleure défense : RC Lens, 2 buts
La plus faible défense : US Orléans, 14 buts
Affluence. 29.048 spectateurs pour Lens/Sochaux. Les 32.596 spectateurs de Lens/Troyes (4e journée) demeurent la meilleure affluence de L2 depuis le début du championnat.
Ca cartonne toujours… Les cartons jaunes et rouges sont encore de sortie !
Cartons jaunes : 37 (record : 40 – 3e journée)
Cartons rouges : 4 (record 4 – 5e journée)

2017/18 : 1/ Lorient, 17 pts, 2/ Reims, 15 pts, 3/ Orléans, 14 pts – 18/Auxerre, 4 pts, 19/Tours FC, 1 pt, 20/RC Lens, 0 pt.
2016/17 :1/ Amiens, 14 pts, 2/Brest, 14 pts, 3/ Reims, 13 pts – 18/ FBBP01, 6pts 19/ Laval, 5 pts, 20/ Niort, 4 pts.

La petite phrase : « On est quand même satisfait. Parfois quand on est très moyen comme ce soir, il faut savoir se contenter d’un nul. On a fait quand même preuve de générosité pour garder ce résultat. » Mecha Bazdarevic – Vendredi 14 septembre après le match ACA/PFC.

La 8e journée de Domino’s Ligue 2 (du 21 au 24 septembre)
Paris FC – FC Metz
Chamois Niortais FC – RC Lens
GFC Ajaccio – AS Nancy-Lorraine
AJ Auxerre – AC Ajaccio
LB Châteauroux – AS Béziers
Grenoble F38 – Stade Brestois 29
Le Havre AC – ES Troyes AC
FC Lorient – Clermont F
FC Sochaux-Montbéliard – US Orléans L
Valenciennes FC – Red Star FC
Rédacteur Philippe Descottes

Les résultats du week-end

Les résultats du week-end

Vendredi 14 septembre 2018

Ligue 2 : AC Ajaccio 0 – 0 Paris FC / Résumé vidéo

Samedi 15 septembre 2018

D1 Féminine : Paris FC 0 – 0 LOSC / Résumé vidéo
U19 Nationaux : Paris FC 1 – 2 Paris Saint-Germain / Classement
Séniors Féminines R1 : Paris FC 2 – 2 Drancy
U19 R1 : Paris FC 1 – 2 Sarcelles / Classement
U15 R1 : Mantois 78 1 – 0 Paris FC
U15 R3 : Paris FC 1 – 5 Viry Chatillon / Classement
Critérium Région U13 Elite : Bretigny 2 – 1 Paris FC
Critérium Région U12 Elite : Bretigny 0 – 8 Paris FC

Dimanche 16 septembre 2018

U17 R1 : Sarcelles 1 – 1 Paris FC / Classement
U17 R2 : Paris FC 3 – 1 Nanterre / Classement
U16 : Joinville 0 – 3 Paris FC / Classement

Sponsors