C’est à nouveau une bien triste nouvelle que nous apprenons, en provenance de Serbie cette fois, avec le décès de Nebojša Zlatarić. L’ancien attaquant du Paris FC luttait contre la maladie depuis plusieurs années. Il s’est éteint le 22 novembre dernier dans sa 61ème année.

Nebojša Zlatarić (sur la photo, au premier rang : le 2e en partant de la droite) n’a porté le maillot du Paris FC qu’une saison et demi, mais son nom restera gravé dans l’Histoire du club qu’il avait aidé à remonter en Divsion 1 (L1) à l’issue du championnat 77/78. Né en 1953 à Sabac en Serbie (alors en Yougoslavie), Nebojša Zlatarić a longtemps joué pour le club de sa ville natale le FK Mačva. C’est en 1975 qu’il tente sa chance à l’étranger et rejoint l’Olympique de Marseille. Il dispute quelques matches avec l’équipe première avant de devenir l’un des attaquants titulaires en 76/77, saison au cours de laquelle il marque 9 buts en D1 (L1) et termine 2e meilleur buteur Olympien. En juillet 1977, l’OM le prête au Paris FC en compagnie du gardien de but René Charrier. Le PFC, entraîné par Robert Vicot, entend retrouver sa place en D1. Mais dans son groupe de D2, il y a Lille et Rennes, deux solides prétendants. Après une période de rodage, le Paris FC prend son rythme de croisière et son attaque se montre particulièrement efficace. A Déjerine, les victoires par plus de 5 buts d’écart sont fréquentes. Sur son côté droit Nebojša Zlatarić enflamme le public par sa technique et ses dribbles déroutants. Passeur, « Nebo » est également buteur. Comme son coéquipier Jean-François Beltramini, il inscrit 13 buts. Avec Bernard Lech, 19 réalisations, ensemble, ils inscrivent 45 des 71 buts du PFC (1977/78) !

Deuxième derrière le LOSC, le Paris FC doit disputer les barrages contre Besançon. C’est lors du match retour, à Déjerine, que « Nebo » va débloquer la situation et inscrire deux des trois buts qui permettent au PFC de monter (victoire finale 3 buts à 2). Nebojša Zlatarić retrouve lui aussi la D1. Mais les résultats du club ne sont pas au rendez-vous. Pour renforcer sa défense centrale, le PFC recrute en Argentine le jeune Daniel Alberto. Il rejoint ainsi son compatriote Umberto Bravo. Comme le règlement de l’époque n’autorise que deux joueurs étrangers sous contrat, Nebojša Zlatarić, pourtant titulaire et auteur de 4 buts après 13 journées, est transféré à Lens en D2 en octobre 1978. « Nebo » aidera Lens à regagner sa place en D1. Après six années en France et deux dernières saisons à Rennes puis à Valenciennes, toujours en 2e Division, il regagnera la Yougoslavie. A la fin de sa carrière professionnelle de joueur, Nebojsa Zlataric est resté dans le milieu du football comme entraineur ou directeur sportif.

Le Paris FC présente à sa famille et à ses proches, ses plus sincères condoléances.

Rédacteur : Philippe Descottes

Sponsors