Au lendemain de la trêve internationale, le Paris FC se déplace vendredi soir (20h00) au Stade François Coty pour rencontrer l’AC Ajaccio dans le cadre de la 7e journée de Domino’s Ligue 2.

La saison dernière, après 6 journées de championnat, l’Athletic Club Ajaccio était 7e, à trois longueurs du leader lorientais et à une seule du troisième, et futur champion de Domino’s Ligue 2, le Stade de Reims. Barragiste à l’issue des matches aller, l’ACA l’était toujours en mai dernier. Cette année, la réalité est bien différente. Six jours après un 0-0 à Charléty et sa qualification aux tirs au but pour le second tour de la Coupe de la Ligue, l’AC Ajaccio s’inclinait face à Metz (3-1). Son entraîneur, Olivier Pantaloni, déclarait : « On joue le maintien ». On sait que la formule cache parfois une fausse modestie, mais qu’elle rend compte aussi, assez souvent, de la situation. Au regard des résultats de son équipe, l’entraîneur de L’Ours n’avait pas tort. Au soir de sa défaite chez les Grenats, l’ACA n’avait que 3 points à son compteur, 1 victoire contre 3 revers. Malgré un nul à domicile contre Lorient (0-0), ce qui reste une bonne performance compte tenu de la forme actuelle des Bretons, Ajaccio, éliminé entre temps par… Lorient (0-1) de la Coupe de la Ligue, n’est pas parvenu à redresser la tête en championnat. A Niort, en première période, les Ours ont affiché une solidité qui laissait augurer une sensible amélioration. L’embellie fut pourtant de courte durée puisqu’ils encaissèrent deux buts dans les 45 autres minutes sans en rendre un seul. A l’arrivée, une défaite 2-0 qui bloque l’AC Ajaccio dans le bas du tableau avec 4 points, autant que le Red Star, mais le même total qu’Orléans, 18e et barragiste.

Après la gifle dans le Loiret, le Paris FC s’est bien repris en disposant de l’ES Troyes AC par 2 buts à 0. Un nouveau succès à domicile important pour le capital points mais aussi pour la confiance. Si la rencontre amicale contre Caen aura permis de donner du temps de jeu à quelques joueurs, il y a toujours une part d’inconnu pour la reprise après une trêve internationale. On espère que le Paris FC repartira du bon pied dès vendredi pour un mois de septembre particulièrement difficile, non seulement avec ce déplacement à Ajaccio, devant une formation à la recherche de sa première victoire à domicile et qui a besoin de points, mais également avec les deux confrontations qui suivent contre de solides prétendants aux premières places, voire au titre de champion, Metz et Lens.

ALLEZ LE PARIS FC !

La saison dernière

Paris FC : 8e de L2 avec 61 points. 16 V, 13 N, 9 D – 46 bp / 36 bc
AC Ajaccio : 3e de L2 avec 68 points. 20V, 8N, 10D – 62 bp /43 bc

Son entraîneur

Olivier Pantaloni est né à Bastia le 13 décembre 1966. Milieu de terrain, il a joué à Bastia, St-Etienne, Martigues et au Gazélec avant de signer à l’AC Ajaccio en 1992. Il arrête sa carrière de joueur en 2000 et intègre le staff du club. Préparateur physique puis adjoint de l’entraîneur principal, il a dirigé l’équipe première de 2009 à 2012. Il a entraîné Tours en L2 en 2013-2014. Il est revenu à l’ACA le 7 novembre 2014.

Les recrues

Aliou Dembele (Milieu – Chamois Niortais)
Joseph Mendes (Attaquant – Reading FC, Angleterre)
Jérémy Choplin (Défenseur – Chamois Niortais)
Benjamin Leroy (Gardien – Dijon FCO)
Qazim Laci (Milieu – Olympiacos FC, Grèce – Transfert définitif)
Mohamed Youssouf (Milieu – Apo Levadiakos, Grèce)
Clément Michelin (Défenseur – Toulouse)
Naoto Sawai (Milieu – Tokyo Verdy – Japon)

Le point avant la rencontre

Paris FC : 6e de L2 avec 11 points. 3V, 2N, 1D – 7 bp / 6 bc
Ses cinq derniers matches (L2, CdL) : N,N,V,D,V
Son classement à l’extérieur : 16e avec 2 points. 2N, 1D – 2 bp / 6bc
Ses derniers matches à l’extérieur (L2): N,N,D
Son attaque :7e (7e)
Sa défense : 11e (6)
CJ : 7
Ses meilleurs buteurs : Dylan Saint-Louis, Yannick Mamilonne

AC Ajaccio : 17e de L2 avec 4 points. 1V, 1N, 4D – 4 bp / 9bc
Ses cinq derniers matches (L2, CdL) : N,D,N,D,D
Son classement à domicile : 17e avec 1 point. 1N, 2D – 2 bp / 4 bc
Ses derniers matches à domicile (L2) : D,D,N,D
Son attaque : 14e (4)
Sa défense : 16e (9 – dont 2 pénalties)
CJ : 14
Ses meilleurs buteurs : Johan Cavali, Jérémy Choplin, Ghislain Gimbert, 1 but

Les précédents Paris FC – AC Ajaccio

1971-72 (D1) : AC Ajaccio 3-0 Paris SGFC Classement : PSGFC : 16e – ACA : 13e
1972-73 (D1) : AC Ajaccio 2-1 Paris FC Classement : PFC : 12e – ACA : 20e
1997-98 (N) : AC Ajaccio 1-0 Paris FC Classement : PFC : 6e – ACA : 1er
2015-16 (L2) : AC Ajaccio 0-0 Paris FC Classement : PFC : 20e – ACA : 17e
2017-18 (L2) : AC Ajaccio 2-0 Paris FC Classement : PFC : 8 è AC : 3e

D’un Club à l’autre

Djamel Abdoun, Franklin Anzite, Serge Barrientos, Aboubabcar Demba Camara, Nicolas Fauvergue, Bernard Iche, Christian Kinkela, Billy Modeste, Oumar Sissoko et Richard Socrier ont joué dans les deux clubs. Louis Hon a entraîné les deux clubs. Robert Buigues et Alberto Muro ont joué à l’AC Ajaccio et entraîné le Paris FC.

Rédacteur Philippe Descottes

Sponsors