A la veille d’affronter le Stade Ygossais samedi soir à Mont-de-Marsan pour le compte du 7ème tour de Coupe de France, Fabien Mercadal s’est exprimé en conférence de presse.

Avant le choc contre Reims, comment abordez-vous la rencontre face au Stade Ygossais?
On s’est entraînés toute la semaine avec un grand sérieux parce qu’on sait que tous les matchs sont difficiles à gagner. On peut gagner tous les matchs mais en contre-partie on peut tous les perdre aussi donc on respecte cette équipe d’Ygos. Ils jouent un 7ème tour de Coupe de France et c’est une chose que cette équipe a mérité. Et puis sur ce tour il n’y a pas de divisions, c’est tout simplement un 7ème tour de Coupe de France avec la possibilité de jouer un 8ème tour et donc une possibilité comme je l’expliquais à certains de mes joueurs, de jouer contre le Paris Saint Germain peut-être aussi en 32ème de finale. On va jouer avec un grand sérieux. On s’est entraînés cette semaine sérieusement pour préparer les matchs qui nous restent en championnat,  je sais que d’ici fin décembre l’objectif est d’atteindre la barre des 30 points et ce serait très bon pour nous d’atteindre également les 32èmes de la Coupe de France.

Ce genre de déplacement est toujours un match piège…
C’est un match piège par excellence, dans la mesure où on a toujours pensé qu’il y avait des divisions en Coupe de France mais c’est une équipe qui joue contre une autre en 7ème de Coupe de France et qui joue un billet pour le 8ème tour. Ce n’est pas un championnat. Je suis quasiment persuadé qu’on finirait devant Ygosse sur un championnat mais sur ce match on part à égalité.

Ce match permettra d’offrir du temps de jeu aux joueurs qui en ont besoin et d’autres qui pourront souffler…
Oui mais je n’ai fait aucun cadeau pour préparer vendredi prochain le match contre Reims. J’ai mis pour moi les joueurs qui l’avaient mérité, en me passant évidemment des suspendus et des garçons qui sont en sélection. Il y a effectivement des joueurs qui ont besoin de souffler mais j’ai pris ceux qui ont mérité de jouer.