Pour son premier match de Ligue 2, le Paris FC reçoit ce vendredi au Stade Charléty (20h00) le Stade Lavallois Mayenne FC, 8e du dernier championnat.

Lorsqu’aux environs de 20h M. Aurélien Petit, l’arbitre central de la rencontre, sifflera le coup d’envoi, les supporters de longue date du Paris FC ne pourront s’empêcher de ressentir une émotion particulière. Ce coup de sifflet marquera symboliquement et officiellement le retour du Paris FC dans le monde du football professionnel, 32 ans après l’avoir quitté. Pour ce premier match de Ligue 2, le Paris FC débute donc à Charléty. Un avantage bien sûr mais en cette période de la saison, il faut encore s’armer de patience pour en savoir plus. Des clubs ont bouclé leur recrutement, d’autres le poursuivent. Certains sont déjà en forme, tandis que d’autres sont encore en rodage. Cependant, pour le moment, les 20 clubs du championnat sont logés à la même enseigne. Les experts et les analystes de comptoir peuvent toujours, sur le papier (ou sur leur tablette), se livrer déjà à tous les pronostics pour la montée ou la descente, la vérité ne viendra que du terrain et de la compétition.

Après trois saisons de L2 délicates (2012, 2013 et 2014) où il a terminé 17e et premier non-relégué, le Stade Lavallois Mayenne FC a obtenu une belle 8e place au terme du dernier exercice. Même s’ils n’ont pas beaucoup gagné (les Tango ont partagé les points… 21 fois !), ils ne se sont inclinés qu’à 6 reprises en championnat alors que Troyes, le champion, a perdu 8 fois. Leur défense était la 4e de L2. Autant d’indices qui prouvent qu’il s’agit d’une équipe difficile à manœuvrer. A l’intersaison, 9 éléments sont partis (fin de contrat, retour de prêt ou transfert). Des départs qui n’ont pas tous été compensés, puisque 5 joueurs seulement sont arrivés, dont certains ces derniers jours. L’entraîneur Denis Zanko a donc du faire avec un effectif limité quantitativement et qui ne sera peut-être pas au maximum de ses possibilités à l’occasion de sa venue à Charléty.
 Par certains côtés, le Paris FC présente des similitudes avec son visiteur Mayennais. Plusieurs renforts sont arrivés récemment et n’ont pas encore le même niveau de préparation que leurs coéquipiers. On souhaite néanmoins que pour son premier grand-rendez vous avec la L2, le Paris FC comblera l’attente des supporters et des spectateurs que l’on espère nombreux.

Allez le Paris FC !

La saison dernière

Paris FC
2e de National avec 66 points. 19V, 9N et 6D – 50 bp / 28 bc

Stade Lavallois MFC  
8e de L2 avec 54 points. 11V, 21N et 6D – 41 bp / 34 bc

Son entraîneur

Denis Zanko, né à Laval, le 13 avril 1964, a débuté sa carrière de joueur pro au Stade Lavallois. L’ASOA Valence a été son premier club en tant qu’entraîneur (1999-2000). Directeur du centre de formation du Stade Lavallois et entraîneur de l’équipe réserve de 2002 à 2008, il a ensuite été Directeur du Centre de Formation du Mans FC (2008-2011). Puis, entraîneur principal du Mans de 2011-2013. Il est actuellement l’entraîneur général du Stade Lavallois depuis la saison 2013/14.

Les recrues

– Julien Viale (Attaquant – Auxerre)
– Erwan Quintin (Défenseur – Chateauroux).
– Rachid Alioui (Attaquant – Guingamp).
– Kévin Afougou (Défenseur – Orléans)
– Romain Habran (Milieu offensif – PSG)

Ses matches de préparation

Rennes (L1) 1-1 Laval
Laval 1-2 Avranches (N)
Angers (L1) 2-1 Laval
Brest (L2) 0-0 Laval
Laval 1-0 Luçon (N)
Laval 0-0  Créteil (L2)

Les précédents Paris FC / Stade Lavallois

1974/75 (D2 – Gr. A) : Paris FC 2-1 Laval // Classement : Paris FC : 15e – SL : 11e

1975/76 (D2 – Gr.A) : Laval 3-1 Paris FC // Classement : Paris FC  : 12e – SL : 2e
1978/79 (D1) : Paris FC 2-2 Laval // Classement : Paris FC  : 19e – SL : 16e
2006/07 (N) : Paris FC 0-0 Laval // Classement : Paris FC  : 6e – SL : 4e
2007/08 (N) : Paris FC 1-0 Laval // Classement : Paris FC : 10e – SL : 5e
2008/09 (N) : Paris FC 1-0 Laval // Classement : Paris FC : 6e – SL : 3e

D’un club à l’autre

Kevin Afougou, Daniel Alberto, Jean-François Beltramini, Hervé Gauthier, Jean-Dimmy Jeoboam, Charles Kiaku, Medhi Leroy, Eric Lhoste, Anthony Losilla, Mickael Madar, Stéphane Morillon, Patrick Papin, Antoine Ponroy, Fabien Raddas, Pascal Rousseau, Lionel Rouxel, Eric Sitruk, Francis Smerecki, Richard Socrier et Farid Soudani ont porté les couleurs des deux clubs.
Robert Buigues a joué à Laval et entraîné le Paris FC. Pierre Lechantre a joué à Laval, puis, a été entraîneur-joueur et enfin entraîneur du Paris FC.

Rédacteur : Philippe Descottes

Informations sur le billetterie : Paris FC – Stade Lavallois

Sponsors