Dernier match de championnat de la saison 2016/2017 qui voit le Paris FC recevoir à Charléty (18h15), l’US Créteil-Lusitanos. La seconde manche du derby francilien, mais aussi encore un espoir pour le Paris FC d’accrocher les barrages.

L’une des affiches de la 1ère journée du National 2016/2017 proposait, entre autres, un « choc » entre l’US Créteil-Lusitanos et le Paris FC, la première manche du seul derby francilien de la saison, mais aussi la confrontation entre deux formations professionnelles, l’une et l’autre reléguées de Ligue 2. En dépit du changement d’entraîneur de part et d’autre et des bouleversements intervenus dans les effectifs, on pensait que les deux équipes participeraient à la lutte pour la (re)montée. Rapidement on s’est rendu compte qu’elles n’étaient pas dans le coup. Pour le Paris FC, la situation s’est redressée peu avant la trêve, mais pour les Cristoliens, elle donnait l’impression de stagner voire même de se dégrader. Comme la menace de la zone rouge devenait de plus en plus présente, la direction de l’USCL décida de remplacer l’entraîneur Laurent Fournier par Stéphane Le Mignan au début du mois de janvier. Prendre une équipe en cours de saison n’est jamais facile pour un coach qui n’a pas de temps pour faire des essais et doit obtenir des résultats le plus rapidement possible. Depuis son entrée en fonction, sur douze journées, Créteil n’a gagné que trois rencontres et fait nul une fois contre huit défaites, dont une série particulièrement inquiétante de cinq revers de suite de la mi-mars à la mi-avril. Le déclic s’est enfin produit au bon moment, dans les dernières longueurs du championnat, avec quatre victoires consécutives, notamment contre des rivaux également dans une situation délicate (Bastia, Avranches). Vendredi soir, Créteil a assuré son maintien en battant Sedan 1 but à 0.

Mis en difficulté par Belfort lors de la 32e journée, le Paris FC s’était néanmoins imposé (1-0). En déplacement à Bastia, en très mauvaise posture, il lui fallait gagner impérativement. Malheureusement, la prestation aura été insuffisante pour une confrontation de cette importance et il aura manqué bien des choses pour être en mesure de l’emporter. Ce sont finalement les Bastiais, plus déterminés, qui ont obtenu le gain du match en toute fin de partie. Le Paris FC n’a plus son destin entre les pieds, malgré tout, il reste encore un petit espoir, mais il passe d’abord par une victoire à l’issue de ce derby. Pour ce dernier match de la saison, pour les supporters et les spectateurs, le Paris FC se doit d’être au rendez-vous.

ALLEZ LE PARIS FC !

La saison dernière

Créteil : 19ème de L2 avec 34 points, 8V, 10N, 20D – 42 bp / 66 bc

Son entraîneur

Stéphane Le Mignan a succédé à Laurent Fournier au poste d’entraîneur le 9 janvier de cette année. Né le 4 juin 1974 à Auray (Morbihan). Il a joué au poste de milieu de terrain au niveau amateur. Il a terminé sa carrière au Vannes OC, dont il devient l’entraîneur en 2002. Il reste en poste jusqu’en 2012 avant de rejoindre l’US Boulogne CO en 2013 qu’il entraîne jusqu’en février 2016. Avec le VOC il a remporté le titre de Champion du National en 2008 et disputé la finale de la Coupe de la Ligue 2009.

A l’aller

1ère journée (05/08) : US Créteil –L 1- 3 Paris FC. Buts : Demba Camara (31e, 54e, 79e)

Le point avant la rencontre

Paris FC
4e avec 51 points. 14V, 9N, 10D – 28 bp / 18 bc
A domicile : 6e avec 28 points. 8V, 4N, 4D – 11 bp / 6 bc
Ses cinq derniers résultats : V,N,V,V,D
Sa défense : 18 buts (1ère)
Son attaque : 28 buts (17e)
Son meilleur buteur : Demba Camara, 6 buts

US Créteil-Lusitanos
12e avec 42 points. 12V, 6N, 15D – 40 bp / 47 bc
A l’extérieur : 9e avec 21 points. 6V,3N,7D – 19 bp / 21 bc
Ses cinq derniers résultats : N,V,V,V,V
Sa défense : 47 buts (16e)
Son attaque : 40 buts (8e)
Son meilleur buteur : Youssouf Niakaté, 6 buts

Les précédents Paris FC – US Créteil

1984/85 (DH) : Paris FC 0-2 USC / Classement PFC : 11e – USC : 9e
1985/86 (DH) : Paris FC 1-1 USC / Classement PFC : 9e – USC : 1er
1993/94 (N GrA) : Paris FC 0-2 USC / Classement PFC : 8e – USC : 3e
1995/96 (N GrB) : Paris FC 1-0 USC / Classement PFC : 10e – USC : 4e
1997/98 (N) : Paris FC 0-1 USC / Classement PFC : 6e – USC : 3e
1998/99 (N) : Paris FC 1-0 USC / Classement PFC : 9e – USC : 2e
2007/08 (N) : Paris FC 2-4 USCL / Classement PFC : 10e – USCL : 7e
2008/09 (N) : Paris FC 1-1 USCL / Classement PFC : 6e – USCL : 9e
2009/10 (N) : Paris FC 2-1 USCL / Classement PFC : 6e – USCL : 4e
2010/11 (N) : Paris FC 2-2 USC / Classement PFC : 11e – USCL : 10e
2011/12 (N) : Paris FC 1-0 USCL / Classement PFC : 16e – USCL : 10e
2012/13 (N) : Paris FC 0-3 USCL / Classement PFC : 17e – USCL : 1er
2015/16 (L2) : Paris FC 2-2 USCL / Classement PFC : 20e – USCL : 19e

D’un Club à l’autre

Majid Bennemou, Frédéric Bong, Maxime Bouveret, Jason Buaillon, Fathi Chebel, Cédric Fontaine, Christophe Hageman, Noui Laifa, Mickael Madar, Maka Mary, Mickael Murcy, Armand Ossey, Abbès Ousfane, Frédéric Piquionne, Pierre Planus, Pascal Rousseau, Youssouf Touré, Ruben Umpierrez, André Wiss ont porté les couleurs des deux clubs.
Francis de Percin a joué au Paris FC et il est entraîneur adjoint à l’USCL, Sébastien Gondouin a été entraîneur adjoint dans les deux clubs. Robert Buigues, Jean-Luc Vasseur et Hubert Vélud ont entraîné les deux équipes.

Rédacteur Philippe Descottes