A la veille du dernier match de championnat face à Créteil, Réginald Ray s’est exprimé devant les médias.

Dans quel état d’esprit êtes-vous avant le derby face à Créteil ?

Il faut que l’on ait une réaction par rapport à ce que l’on vient de vivre sur les deux derniers matchs. J’englobe la rencontre face à Belfort (1-0) où il n’y a pas eu de casse. Peut-être qu’il y avait des signes annonciateurs. Je veux retrouver une vraie équipe, ce que l’on a su être sur une longue période, et ce que l’on est un peu moins depuis deux matchs. Il faut retrouver notre capacité à bien défendre ensemble. Cette équipe a dans son ADN la faculté de bien attaquer lorsqu’elle défend bien. J’attends des réponses surtout par rapport à ça.

Vous attendez donc une grosse réaction de vos joueurs.

Je commence à peine à avoir la tête qui se refroidie (sic). Je n’ai pas du tout accepté la façon dont on a joué ce match (face à Bastia, défaite 1-0, ndlr) d’un point de vue collectif. J’attends une réponse demain face à Créteil. On aura en face de nous une équipe qui reste sur 4 victoires probantes. C’est une formation qui a trouvé un équilibre. Un derby se joue tout d’abord sur l’aspect mental, et pour nous, il s’agit d’avoir une réaction d’orgueil. On ne peut pas rester sur le match de Bastia, ce n’est pas possible ! Il faut très bien finir notre saison chez nous devant notre public. Il se passera ensuite ce qu’il se passera. Pour nous-même les joueurs, pour le public, avoir une vraie réaction d’orgueil par rapport au dernier match est obligatoire.

Comment analyses-tu cette dernière journée où tout peut se passer ?

Ce qui est important, c’est de réaliser les choses sur lesquelles on a un vrai impact. Pour le reste, je n’ai pas d’impact… Je n’ai pas d’impact par exemple quand on doit nous siffler 2 penaltys flagrants au CA Bastia et qu’on ne nous les siffle pas. Je n’ai pas d’impact non plus sur la motivation des autres équipes. Ce qui m’importe, c’est mon équipe. Et si on avait fait ce qu’il fallait à Bastia, pour le coup, on ne dépendrait plus des autres.