Rodez – Paris FC : Au point mort

Rodez – Paris FC : Au point mort

Grosse désillusion pour le Paris FC qui s’incline cet après-midi à Rodez lors de la 14ème journée de D1 Feminine (1-0). Surprises en première période, les Parisiennes n’ont jamais réussi à trouver la faille malgré une grosse domination.

En déplacement sur le terrain de Rodez, qui vient signer sa première victoire de la saison le week-end dernier, le Paris FC souhaite se racheter après ses deux dernières défaites. Les Parisiennes n’ont d’ailleurs gagné qu’un seul de leurs cinq derniers matchs. Face à la lanterne rouge, l’occasion est idéale afin de rester au contact de Montpellier, troisième du classement. Mais le début de rencontre est très brouillon. Le Paris FC éprouve de grandes difficultés à enchaîner les passes. Malgré un positionnement dans le camp adverse, les occasions se font attendre. Et c’est finalement Rodez qui va contrer les Parisiennes. Après vingt minutes de jeu, Cazeau profite d’une contre-attaque pour ouvrir le score (1-0, 19e). Le Paris FC cherche alors à se rassurer et à réagir en enchaînant les passes courtes. Mais il reste toujours difficile d’approcher la cage adverse. Alors que la défense parisienne reste très vigilante face à Lemaitre (30e, 40e), Jaurena voit son tir raser le montant du but adverse (38e). Juste avant la pause, c’est Butel, surprise de se retrouver aussi seule dans la surface, qui ne parvient pas à appuyer sa tête (45e).

Dès la reprise, les coéquipières de Thiney mettent la pression sur leurs adversaires. Rodez, incapable de ressortir les ballons, est acculé dans son camp. Sallstrom parvient à se mettre en position de frappe mais Garcia capte le tir (57e). Le Paris FC obtient de nombreux corners, cherche à mettre en difficulté l’arrière-garde adverse, mais les occasions nettes se font rares malgré un visage plus conquérant. Un manque de présence, de tranchant et de réalisme empêchent les Parisiennes de revenir au score. A l’image de cette frappe de Mateo que capte sans aucune difficulté Garcia (72e). A bout portant, Butel manque même le cadre (76e)… Et même un cafouillage ne permet pas au Paris FC de revenir dans la partie (89e).

Absent en première période, le Paris FC a montré un meilleur visage après la pause mais cela n’aura pas été suffisant pour revenir au score. Au point mort après trois défaites, le Paris FC devra retrouver le goût de la victoire pour revenir dans la course au podium. Place désormais à une trêve hivernale avant de recevoir Fleury le 12 janvier.

Fiche technique

Rodez 1-0 Paris FC
But : Cazeau (19e)

Paris FC : Benameur, Soyer, Butel, De Almeida, Greboval, Jaurena, Benoit (Vaysse 73e), Thiney, Bourdieu (Makanza 65e), Mateo, Sallstrom

Grenoble – Paris FC : Résumé vidéo

Grenoble – Paris FC : Résumé vidéo

Résumé vidéo de la victoire 1-0 du Paris FC sur le terrain du Grenoble Football 38 lors de la 18e journée de Domino’s Ligue 2 grâce à un but de Silas Wamangituka.

Grenoble – Paris FC : Les Parisiens ne s’arrêtent plus

Grenoble – Paris FC : Les Parisiens ne s’arrêtent plus

Après une large victoire à domicile face à Clermont (3-0), le Paris FC a signé une deuxième victoire consécutive, pour la première fois de la saison, sur le terrain de Grenoble. Un succès convaincant et obtenu en première période grâce à un nouveau but de Silas Wamangituka (1-0).

Dès le début de la partie, le Paris FC se montre entreprenant et se positionne dans le camp grenoblois. Nomennajahary allume la première mèche mais bute sur Maubleu, le portier du GF38 (3e). Ambitieux dans le jeu, les coéquipiers de Frédéric Bong, de retour en défense centrale, ont le monopole du ballon et construisent leurs actions. Après vingt minutes de jeu, Pitroipa reprend le ballon de volée mais le tir passe près de la lucarne (23e). Dominateur dans le jeu, le Paris FC va ouvrir le score sur un exploit de Silas Wamangituka. Parti à plus de 35 mètres du but adverse, l’attaquant transperce la défense et ajuste Maubleu (0-1, 33e). C’est son quatrième but lors des cinq dernières rencontres ! Et juste avant la pause, Wamangituka a l’occasion de signer un doublé mais sa frappe heurte la barre transversale (41e) ! Le but du break n’était pas loin et il faut un excellent Demarconnay pour préserver le score avant la mi-temps (45e).

Mis sous pression dès le retour des vestiaires, le Paris FC laisse le ballon à son adversaire et forme un bloc compact difficile à bouger. M’Changama (46e), Elogo (48e) puis Sotoca (51e) ne parviennent pas à tromper l’arrière-garde parisienne. Demarconnay, toujours infranchissable, est également bien attentif sur une frappe enroulée de Chergui (73e). C’est d’ailleurs son douzième match de la saison sans prendre de but ! Un record dans les championnats professionnels européens.

Après une belle première période, notamment dans le jeu, le Paris FC a su préserver son avantage pour construire son second succès à l’extérieur de la saison. Avec un nouveau match sans prendre de but, le Paris FC justifie son statut de meilleure défense du championnat. Les hommes de Mecha Bazdarevic ont su préserver l’avantage acquis en première période par Silas Wamangituka en montrant énormément d’abnégation. Vendredi prochain, le derby face au Red Star clôturera la phase aller et l’année 2018 (20h30).

Fiche technique

Grenoble 0-1 Paris FC
But : Wamangituka (33e)
Avertissements : Vandenabeele (45e) ; Perraud (35e), Nomenjanahary (60e), Ourega (87e)
6416 spectateurs
Arbitre : M. Benchabane.

GRENOBLE : Maubleu – Mombris, Spano (cap.), Vandenabeele, Gibaud – Deletraz (El Jadeyaoui, 74e) – Elogo (Tirard, 69e), M’Changama, Coulibaly (Maanane, 85e), Chergui – Sotoca. Entr. : Hinschberger.

PARIS FC : Demarconnay – Karamoko, Yohou, Bong (cap.), Perraud – Akichi, Mandouki – Nomenjanahary (Saint-Louis, 73e), Pitroipa (Kouamé, 86e), Lopez (Ourega, 66e)- Wamangituka. Entr. : Bazdarevic.

Deux joueurs en visite à l’hôpital Trousseau

Deux joueurs en visite à l’hôpital Trousseau

Ce mercredi 12 décembre, Edmond Akichi et Samuel Yohou se sont rendus à l’hôpital Trousseau, dans le 12ème arrondissement, afin de rencontrer des enfants malades lors d’un « goûter dédicaces » organisé par l’association « 1 Maillot pour la Vie ».

L’association « 1 Maillot pour la Vie » organise chaque année plusieurs « goûters dédicaces » dans les hôpitaux français, où sportifs et enfants malades partagent des après-midis de rire et de complicité. L’après-midi s’est déroulée en deux parties. 20 sportifs parisiens et une dizaine jeunes ont tout d’abord effectué différents jeux participatifs (mimes, quiz sportif, blind test…). Après s’être prêté au jeu des dédicaces et des photos, les sportifs ont rendu visite à 42 jeunes à leur chevet. Des moments importants et réconfortants pour ces jeunes malades qui ont pu compter sur le soutien des sportifs.

Sponsors