Paris FC – AC Ajaccio : Le résumé vidéo

Paris FC – AC Ajaccio : Le résumé vidéo

Le Paris FC et l’AC Ajaccio se sont séparés sur le score de 1-1 lors de la 25e journée de Domino’s Ligue 2.

Paris FC – AC Ajaccio (1-1) : Terriblement rageant

Paris FC – AC Ajaccio (1-1) : Terriblement rageant

Malgré une ouverture du score en première période au Stade Charléty, le Paris FC concède le nul dans les toutes dernières secondes de la rencontre face à Ajaccio (1-1). 

Après trois matchs sans succès à domicile, Mecha Bazdarevic décide d’aligner Silas Wamangituka, entré en cours de jeu et auteur d’un but exceptionnel contre Troyes la semaine dernière. C’est pourtant sur les côtés que le Paris FC se procure la première occasion. Une frappe de Lopez à l’entrée de la surface côté gauche, juste au-dessus (6e). Son acolyte côté gauche, Romain Perraud s’exerce sur coup-franc. À 20 mètres, le latéral parisien envoie un missile que Leroy sort miraculeusement (14e). Les joueurs de la capitale dominent les débats et Nomenjanahary est tout proche de tromper le portier corse. Un déboulé de Silas Wamangituka suffit pour mettre la défense acéiste sur les rotules, mais la frappe du Malgache, qui avait bien suivi, passe de peu à côté (31e). Quelques secondes plus tard, Boe Kane voit sa passe contrée par Nomenjanahary. Ce dernier part seul au but et trompe Leroy du plat du pied (1-0, 33e). Le Paris FC est tout proche de doubler la mise juste avant la pause, mais le gardien adverse en décide autrement sur une reprise de Mandouki après un coup-franc de Pitroipa (43e).

Au retour des vestiaires, le match se ferme plus. L’AC Ajaccio essaie de s’approcher tant bien que mal des buts de Demarconnay sans grande réussite. Pitroipa, lui, s’offre le luxe de quelques dribbles chaloupés dans la surface adverse (54e) et Lopez place sa tête sur un coup-franc de Nomenjanahary, mais le gardien capte sans difficulté (60e). C’est une nouvelle fois sur coup-franc que le club de la capitale s’illustre. Excentré côté gauche, Pitroipa voit son tir enroulé sorti par Leroy (65e). Wamangituka s’offre l’occasion de marquer le but du KO mais le jeune attaquant parisien oublie Nomenjanahary côté gauche et frappe à côté (76e). À force de gérer, les Parisiens se font surprendre sur une action anodine. Tramoni voit sa frappe détournée in-extremis par Demarconnay (87e). Ajaccio obtient un dernier coup-franc. Cavalli trouve en retrait Coutadeur qui trouve le cadre et marque avec l’aide du poteau… (1-1, 90+3e).

Le Paris FC perd deux points à domicile dans les ultimes secondes du match. Il faudra réagir à Metz la semaine prochaine pour recoller au trio de tête.

La fiche technique

Paris FC – AC Ajaccio : 1-1 (1-0)
Stade Charléty.
2850 spectateurs.
Arbitre : Mehdi MOKHTARI

Buts : Nomenjanahary (33e) pour le Paris FC. Coutadeur (90+3e) pour l’AC Ajaccio.
Avertissements : Lopez (16e), Akichi (71e) pour le Paris FC. Nouri (13e), Hergault (64e), Dembélé (88e) pour l’AC Ajaccio

Paris FC : Demarconnay (c) – Perraud, Yohou, Kanté, Karamoko – Akichi, Mandouki, Pitroipa (Ourega, 69e) – Nomenjanahary, Lopez (Touré, 85e), Wamangituka (Mamilonne, 78e). Entr : Mecha Bazdarevic
AC Ajaccio : Leroy – Hergault, Cabit, Lejeune, Choplin – Dembele, Coutadeur, Laci, Boe Kane – Nouri, Mendes. Entr : Olivier Pantaloni

L’agenda du week-end

L’agenda du week-end

Vendredi 15 février 2019

Domino’s Ligue 2 : Paris FC – AC Ajaccio (20h00), au Stade Charléty

Samedi 16 février 2019

D1 Féminine : EA Guingamp – Paris FC (14h30), au Pro Park
N3 : Paris FC (2) – Créteil Lusitanos (18h00), au Stade Déjerine
U19 Nationaux : Valenciennes – Paris FC (14h30), au Stade Centre Formation Vafc
U19 Féminines : Paris FC (3) – Cergy-Pontoise (16h45), Stade De La Base De Loisirs
U16 Féminines : Paris FC  – St Maur VGA (15h00), au Stade Déjerine
U16 Féminines : Mantois 78 – Paris FC 2 (16h00), au Stade Jean-Paul David
U15 R1 : Entente SSG – Paris FC (16h30), au Stade Robert Lemoine
U15 R3 : Paris FC (2) – PUC (14h00), au Stade Déjerine
U15 D1 : Gobelins – Paris FC 3 (15h30), au Stade Boutroux
U15 D3 : Thiais – Paris FC 4 (16h00), au Stade Alain Mimoun
U13 Critérium Elite : Vitry – Paris FC (11h00)
U13 à 7 : Paris FC – Villejuif, au Stade Déjerine

Dimanche 17 février 2019

Challenge National Féminin U19 (2nde phase) : Olympique Lyonnais – Paris FC (14h30), au Stade Centre Formation Académie
U19 R1 : Racing Colombes – Paris FC 2 (13h00), au Stade Yves Du Manoir
U17 R1 : Paris FC – Issy Les Moulineaux (13h00), au Stade Déjerine
U17 R2 : Racing Colombes – Paris FC 2 (13h00), au Stade Yves Du Manoir
U16 : Paris FC – Meudon (13h00), au Stade Déjerine
U16 Féminines : Paris FC (4) – Paris FC 3 (15h00), au Stade Déjerine
U13 Féminines : Port ACA Champigny – Paris FC
+ 45 ans : Paris FC – Le Perreux, au Stade Déjerine
+ 55 ans : Paris FC – Charenton, au Stade Déjerine

Fabien Ourega : « Je reviens de très loin »

Fabien Ourega : « Je reviens de très loin »

Né à Paris, Fabien Ourega (26 ans) a grandi à Aulnay-sous-Bois où il a débuté le football à 6 ans. Après avoir porté une première fois les couleurs de la JA Drancy, il rejoint le Havre AC où il ne parvient pas à atteindre le monde professionnel qu’il connaîtra en Belgique, mais l’aventure tourne court. Après un an et demi sans club, Fabien Ourega s’est relancé à la JA Drancy (5 buts, 10 passes décisives) avant de rejoindre le Paris FC cet été. Après des débuts difficiles, le milieu offensif fait désormais partie de la rotation de l’attaque parisienne. Interview.

Fabien, peux-tu nous raconter tes premiers mois au club ?

J’ai eu la malchance de me blesser lors du deuxième match de préparation, contre l’UNFP. Ce n’était pas évident à vivre car lorsque l’on arrive dans un nouveau club on a la volonté de prouver rapidement ses qualités. Ensuite, j’ai débuté avec l’équipe réserve jusqu’à ce que je sois prêt physiquement. Et puis comme l’équipe tournait bien, il a fallu que je sois patient. J’ai participé à mon premier match en Ligue 2 en octobre contre Châteauroux. Et depuis, je suis dans la rotation en ayant participé à 14 rencontres. Je prends tout ce que le coach me donne. Je travaille très dur au quotidien et je donne le maximum pour l’équipe lorsque j’ai la chance de jouer. Je ne me pose pas trop de questions.

Tu n’as pas eu un parcours linéaire.

Je reviens de très loin ! Je n’oublie pas que j’ai fait un an et demi sans club en 2016/2017 ! Je continuais à m’entraîner seul ou avec un préparateur physique, je n’ai jamais lâché, je n’ai jamais pensé à arrêter, et je suis aujourd’hui récompensé. Retrouver le monde professionnel à 25 ans c’est une grande chance. J’ai pu réaliser cela grâce à une très bonne saison à Drancy et beaucoup de travail. Je suis un passionné de football et quoi qu’il arrivait, je ne pouvais pas lâcher.

Tu es né à Paris et tu joues pour un club parisien. Est-ce important pour toi ?

Oui ! J’ai reçu plusieurs offres cet été mais le Paris FC était ma priorité. Rester proche de ma famille était important pour moi d’autant plus que mon expérience en Belgique ne fut pas bonne.

Qu’as-tu ressenti quand tu as été titulaire pour la première fois en Ligue 2 contre Clermont ?

J’étais vraiment content car mon travail a été récompensé. En plus de ça, on a gagné le match 3-0, j’ai fait un bon match, et j’ai délivré une passe décisive. Mais je ne me suis pas arrêté à ça et je continue de bosser pour jouer encore plus.

Vous venez de battre Troyes, cela vous conforte-t-il dans l’idée que vous êtes capables de réaliser ce type de match ?

Le match face à Troyes était très important et difficile car ils étaient en forme. On a réalisé une belle prestation, et surtout une très bonne deuxième période, et je suis convaincu que l’on est capable de reproduire ce type de match. Cela nous donne encore plus de confiance. Collectivement, on a une très bonne cohésion de groupe et on travaille énormément. Je pense que c’est ce qui fait la force de ce groupe.

Comment abordez-vous le match contre l’AC Ajaccio ?

Ce sera un match vraiment différent que face à Troyes car on aura en face de nous une équipe qui cherche des points pour se maintenir. Ce sera une bataille mais on aborde ce match avec confiance.

Sponsors