Mecha Bazdarevic : « Montrer que l’on n’est pas là par hasard »

Mecha Bazdarevic : « Montrer que l’on n’est pas là par hasard »

Mecha Bazdarevic s’est exprimé avant le déplacement à Grenoble comptant pour la 18e journée de Domino’s Ligue 2.

Grenoble – Paris FC : Le groupe parisien

Grenoble – Paris FC : Le groupe parisien

Mecha Bazdarevic a retenu un groupe de 18 joueurs pour le déplacement à Grenoble lors de la 18ème journée de Domino’s Ligue 2 ce vendredi à 20 heures, au stade des Alpes.

Gardiens : Demarconnay, Ovono

Défenseurs : Yohou, Karamoko, Perraud, Bong, Rufli, Bamba

Milieux de terrain : Ourega, Akichi, Lopez, Mandouki, Nomenjanahary, Pitroipa, Kouamé

Attaquants : Sarr, Saint-Louis, Wamangituka

Suspendu : Kanté
Choix : Bougrine, Lebon, Mamilonne, Azevedo, Dilo, Gbelle

Demarconnay élu meilleur joueur de novembre

Demarconnay élu meilleur joueur de novembre

Avec 40% de votes des internautes, Vincent Demarconnay a été élu meilleur parisien du mois de novembre ! Toujours aussi impérial dans les cages parisiennes, Vincent a une nouvelle fois, en novembre, montré toute l’étendue de son talent. Félicitations à lui ! Le gagnant de son maillot dédicacé sera directement contacté par mail.

Grenoble – Paris FC : présentation de la rencontre

Grenoble – Paris FC : présentation de la rencontre

Vendredi soir, pour son dernier déplacement de la phase aller, le Paris FC rencontrera au Stade des Alpes (20h00), le Grenoble Football 38, l’un des trois promus de N1 et l’équipe surprise de la première partie du championnat.

En mai 2008, le Grenoble Football 38, alors entraîné par Mecha Bazdarevic, terminait 3e de Ligue 2 et accédait à l’élite du football professionnel. Le 13 mai 2011, à deux journées de la fin du championnat, Grenoble, redescendu depuis à l’échelon inférieur,  se voit relégué en National car il ne peut plus revenir sur le FC Metz, premier non relégable avec 10 points d’avance. Mais les difficultés financières de la multinationale nippone Index Corporation, actionnaire majoritaire, amènent le club à déposer le bilan auprès du tribunal de commerce. La liquidation judiciaire de la structure professionnelle oblige le GF38 à repartir, non pas en CFA comme initialement prévu, mais en CFA2 (N3). Dès l’exercice 2011/2012, le club accède au CFA (N2). Plusieurs années de suite, il manque de peu la montée en National (N1). La saison 2016/2017, avec sur le banc Olivier Guegan, sera la bonne. La troisième place en National 1 qualifie Grenoble pour les barrages. Mais de graves incidents survenus à l’issue du match de championnat perdu contre Sannois-Saint-Gratien sont sanctionnés et condamnent le club grenoblois à jouer à huis clos pour ses matches à domicile ainsi qu’à la fermeture de l’espace visiteur lorsqu’il joue à l’extérieur. C’est dans ce contexte qu’il rencontre en barrages Bourg-en-Bresse le 18e de Domino’s Ligue 2. Vainqueur à l’aller 2 buts à 1, le GF38 obtient le nul à l’extérieur, 0-0, et s’offre une deuxième montée de suite. Selon la formule consacrée, « le plus dur ne fait que commencer » et Grenoble aurait pu être déstabilisé après le départ d’Olivier Guégan en désaccord avec la direction du club. Philippe Hinschberger l’a remplacé au poste d’entraîneur avec pour mission d’assurer le maintien. Un contrat en bonne voie puisque le Grenoble Football 38 est l’équipe surprise et réalise « un parcours à la Paris FC » et même un peu mieux au niveau comptable puisqu’il compte 31 points après 17 journées contre 30 pour le club de la capitale la saison dernière à la même période.
Pour le Paris FC, le match contre Clermont s’annonçait difficile devant une équipe qui ne prenait pas beaucoup de buts. Mais la deuxième meilleure défense du championnat a pourtant pris l’eau. Pour la 1ère fois cette saison, le Paris FC a inscrit 3 buts en Domino’s Ligue 2 et Silas Wamangitukas a confirmé les espoirs placés en lui en inscrivant son 3e buta… et 3 des 5 dernières réalisations du Paris FC en championnat. Invaincu à domicile, le Paris FC doit encore progresser à l’extérieur. Plus facile à dire qu’à faire surtout avec un déplacement à Grenoble, promu en confiance qui réalise un excellent championnat. A l’opposé de Paris au repos forcé, le GF38 a joué en Coupe de France le week-end dernier. Faute d’avoir pu faire le break, il a du passer par la loterie des tirs au but pour venir à bout du FC Hyères (N2 – 1-1 et 3 tab à 1). C’était son troisième match de la semaine… La fatigue et la récupération seront peut-être des éléments importants lors de cette confrontation.

ALLEZ LE PARIS FC !

La saison dernière

Paris FC : 8e de Domino’s Ligue 2 avec 61 points. 16V, 13N, 9D – 46 bp / 36 bc
Grenoble F38 : 3e de National 1 avec 51 points. 13V, 12N, 7D – 33 bp / 23 bc.

Son entraîneur

Philippe Hinschberger est le 19 novembre 1959 à Algrange. Milieu de terrain, il a effectué toute sa carrière au FC Metz, de junior à senior. En tant qu’entraîneur il a dirigé, Louhans-Cuiseaux, Niort, Le Havre, Laval, Créteil-Lusitanos et Metz. Il a rejoint Grenoble en juin 2018.

Les recrues

Pierre Gibaud (Défenseur – FC Sochaux-Montbéliard)
Jiga Jigauri (Milieu – FK Aktobe, Kaz)
Jérome Mombris (Défenseur – Gazélec FC Ajaccio) (f.c.)
Youssouf Mchangama (Milieu – Gazélec FC Ajaccio) (f.c.)
Rayan Sanusi (Milieu- Sparta Rotterdam, PB)
Fabien Boyer (Défenseur – US Créteil-Lusitanos)
Jessy Benet (Milieu – Dijon FCO)
Nicolas Taravel (Défenseur – Pafos, Chy)
Esteban Salles (Gardien – Vendée Les Herbiers)

Le point avant la rencontre

Paris FC
8e avec 28 points – 7V, 7N, 3D – 16 bp / 10 bc
A l‘extérieur : 15e avec 8 points – 1N, 5N, 3D – 5 bp / 9 bc
Ces cinq derniers résultats (L2, CdF) : D,D,V,N,V
Ces cinq derniers résultats à l’extérieur (L2, CdF): D,V,D,D,N
Son attaque : 12e (16 buts – 2 pénaltys)
Sa défense : 1ère (10 buts – 1 pénalty)
CJ : 17 – CR : 3
Son meilleur passeur : Lalaïna Nomenjanahary, 2 passes
Son meilleur buteur : Silas Wamangituka, 3 buts

Grenoble F38
4e avec 31 points – 9V, 4N, 4D – 23bp / 14bc
A domicile : 5e avec 17 points – 5V, 2N, 2D – 11 bp / 7 bc
Ces cinq derniers résultats (L2, CdF): V,N,N,V,N
Ces cinq derniers résultats à domicile (L2, CdF) : D,V,D,V,N
Son attaque : 5e (23 buts – 4 pénaltys)
Sa défense : 3e (14 buts)
CJ : 21 – CR : 0
Son meilleur passeur : Youssouf MChangama, 5 passes
Son meilleur buteur : Florian Sotoca, 6 buts

Les précédents Grenoble – Paris FC

1995/96 (N1 – Gr B) : Grenoble 3-2 Paris FC                Classement : PFC : 10e – GF38 : 5e
1999/00 (N) : Grenoble 3-0 Paris FC                              Classement : PFC : 17e – GF38 : 4e

D’un Club à l’Autre
Luis Ferrer a joué dans les deux clubs. Jean Djorkaeff et Olivier Guégan ont joué au PFC et entraîné Grenoble. Francis De Percin a joué au Paris FC. Il est entraîneur adjoint à Grenoble. Robert Buigues, Patrick Parizon et Mecha Bazdarevic ont entraîné les deux clubs.

Rédacteur Philippe Descottes

Elisez le meilleur joueur du mois de novembre

Elisez le meilleur joueur du mois de novembre

Mois de novembre dense pour le Paris FC qui a disputé cinq rencontres ! Après un premier match nul à domicile face à Sochaux, les Parisiens ont chuté à deux reprises, face à Lorient puis à Croix en Coupe de France. Les hommes de Mecha Bazdarevic se sont ensuite bien repris en s’imposant à domicile face au Havre avant d’obtenir un bon point à Valenciennes. Il est désormais l’heure pour vous d’élire le meilleur parisien du mois. A cette occasion, le maillot du joueur sera offert à l’un de ses votants !

Les nominés

Vincent Demarconnay. Le portier parisien n’en finit plus d’impressionner. A 35 ans, Vincent Demarconnay est peut-être à son meilleur niveau et accumule les clean-sheets, avec trois nouveaux matchs sans prendre le moins but. Depuis le début de la saison, il porte le total à 11 en 16 rencontres ! Le Parisien a encore brillé ce mois-ci avec de nombreuses parades décisives.

Ousmane Kanté. Désormais installé en défense centrale, Ousmane Kanté fait preuve d’une régularité dans l’enchaînement de ses bonnes performances. Solide dans les duels, le parisien n’est pas étranger aux bonnes performances défensives de l’équipe.

Silas Wamangituka. Après avoir connu ses premières titularisations, Silas Wamangituka a marqué ses premiers buts en professionnel lors de ce mois. A 19 ans, le Parisien a ouvert le score dès les premières minutes à Lorient avant de donner la victoire sur penalty face à Havre. Dans le jeu, l’attaquant a été également très précieux en donnant beaucoup de fil à retordre à ses adversaires impressionné par sa présence physique et sa vitesse.

 

Analyse de la 17e journée de Domino’s Ligue 2

Analyse de la 17e journée de Domino’s Ligue 2

Fin de série pour Brest et Clermont. Grenoble dans le bon peloton. Grâce à sa victoire 2 buts à 0 sur le Red Star FC, le FC Metz prend ses distances et compte désormais 4 points d’avance sur Brest, battu à Lens (38 pts / 34 pts). Le RCL était en mode ralenti depuis plusieurs journées, mais il est passé à la vitesse supérieure au bon moment avec la venue de Brest. Les Sang et Or s’imposent 2 buts à 1 et ont mis fin à l’impressionnante série brestoise. Ils remontent sur le podium accompagnés par Grenoble, prochain adversaire du Paris FC et net vainqueur de Béziers (0-3). Avec 31 points, le duo devance Lorient, accroché à Auxerre lundi soir (0-0 – 30 pts) et Niort (30 pts), vainqueur de Valenciennes 1-0… grâce au 7e pénalty réussi par son capitaine Ande Dona Ndoh ! Une habitude.

Troyes continue sur sa lancée (3e succès consécutif), mais au stade de l’Aube, ce ne fut pas une soirée de tout repos. Après avoir mené 1-0, l’ESTAC a été dépassée par Orléans suite à deux buts des visiteurs inscrits en 3 minutes ! Les Troyens ont cependant arraché la victoire en fin de partie (3-2). Avec le même nombre de points (28), on trouve le Paris FC qui a mis fin à la belle série de Clermont (6 matches sans défaite) en s’imposant nettement 3 buts à 0.

Dans la zone rouge, ça ne bouge pas beaucoup. La précieuse victoire de Sochaux sur le Gazelec (2-0) permet aux Lionceaux (17e) de céder la place de barragiste à l’AC Ajaccio (17 pts / 15 pts). Le Red Star (20e – 9 pts) s’accroche à la lanterne rouge. Nancy, en déplacement à Ajaccio (AC), n’était pas loin de décrocher son troisième succès de suite et de réaliser une excellente opération, mais les Acéistes ont égalisé dans le temps additionnel (1-1). Nancy reste 19e au classement avec 12 points.

La 18e journée de Domino’s Ligue 2 débutera le vendredi 14 décembre avec notamment Grenoble/Paris FC, Lorient/Niort et Red Star/Sochaux.

Les résultats de la 17e journée

AJ Auxerre 0 – 0 FC Lorient
Paris FC 3 –0 Clermont Foot (S. Wamangituka 23e, R.Perraud 82e, J.Lopez 89e)
AS Béziers 0 – 3 Grenoble F38 (M.Chergui 52e, Y.MChangama 56e sp, A.Elogo 72e)
RC Lens 2 – 1 Stade Brestois 29 (Y.Court 24e csc, S.Diarra 45e – G.Charbonnier 86e)
AC Ajaccio 1 – 1 AS Nancy-Lorraine (M.Coutadeur 92e – M.Dembele 45e)
Le Havre AC 2 – 1 LB Châteauroux (T.Kadewere 19e, Z.Ferhat 86e – O.Sangante 45e)
FC Metz 2 – 0 Red Star FC (H.Diallo 55 et 77e sp)
ES Troyes AC 3 – 2 US Orléans (K.Fortune 45e +4 sp, C.Martins Pereira 67e, B.Pelé 84e – D.Avounou 56e, J.Tell 59e)
FC Sochaux-Montbéliard 2 – 0 GFC Ajaccio (J.Fuchs 66e, A.Sane 74e)
Chamois Niortais FC 1 – 0 Valenciennes FC (A. Dona Ndoh 82e sp)

Les autres faits de la journée

Buts : 24 buts ont été inscrits. 7 en première période (dont 2 à l’extérieur) et 17 en 2e mi-temps (dont 6 à l’extérieur). 2 pénaltys réussis. Record : 31 buts (14e journée)
Le plus rapide. Comme la semaine dernière, c’est encore un Havrais à l’honneur. Cette fois c’est Tino Kadewere qui a été le plus rapide avec un but marqué à la 19e minute de HAC/Châteauroux.
Paris FC premières. 1ère victoire du Paris FC cette saison par 3 buts d’écart. 1er but cette saison de Julien Lopez.
Séries. AC Ajaccio (6 matches sans victoire), Red Star (4 défaites consécutives), Metz (4 matches sans défaite), Auxerre et Grenoble (5 matches sans défaite).
La gifle. Celle de Béziers à domicile, devant Grenoble, 0/3, et celle de Clermont à Charléty, 0/3
La meilleure attaque : Stade Brestois, 31 buts
La plus faible attaque : AS Nancy-Lorraine, 9 buts
Les meilleurs buteurs de L2 : Gaëtan Charbonnier (SB29) +1,Habib Diallo (FCM)+2 , 14 buts. Ande Dona Ndoh (CN)+1, 10 buts. Florian Aye (CF), Yannick Gomis (RCL), 9 buts. Pierre-Yves Hamel (FCL), 8 buts. Yoann Touzghar (ESTAC), 7 buts, Alexis Claude-Maurice (FCL), Florian Sotoca (GF38), Tony Mauricio (VAFC), Kevin Fortune (ESTAC) +1, Jordan Tell (USO) +1, 6 buts
Les buteurs du Paris FC : Silas Wamangituka +1, 3 buts, Jonathan Pitroipa, Dylan Saint-Louis, Yannick Mamilonne, Romain Perraud +1, 2 buts, Julien Lopez +1, Dyjan Azevedo, Lalaïna Nomenjanahary, Vincent Rüfli, c.s.c., 1 but
La meilleure défense : Paris FC, 10 buts
La plus faible défense : Red Star FC, 31 buts
Affluence. 22.124 spectateurs assistaient à Lens/Brest. Les 32.596 spectateurs de Lens/Troyes (4e journée) demeurent la meilleure affluence de L2 depuis le début du championnat.
Ça cartonne… 8 cartons lors de Sochaux (4)/Gazelec (3+1) !
Cartons jaunes : 37 (Record : 51 – 13e journée)
Cartons rouges : 2 (Record : 5 – 14e journée)
2017/18 : 1/ Stade de Reims, 38 pts, 2/ Nimes O 34 pts, 3/ HAC, 31 pts – 18/ FBB01, 16 pts, 19/ Quevilly/Rouen, 11 pts, 20/Tours FC, 5 pts.
2016/17 :1/ ESTAC, 31 pts 2/ Brest, 31 pts, 2/ Lens, 29 pts – 18/ Orléans, 14 pts 19/ Auxerre, 14 pts, 20/ Tours, 14 pts.

La 18e journée de Domino’s Ligue 2 (du 14 au 17 décembre)

Grenoble F38 – Paris FC
Red Star FC – FC Sochaux-Montbéliard
GFC Ajaccio – Le Havre AC
Stade Brestois 29 – AS Béziers
LB Châteauroux – AJ Auxerre
FC Lorient – Chamois Niortais FC
AS Nancy-Lorraine – ES Troyes AC
US Orléans – AC Ajaccio
Clermont Foot – RC Lens
Valenciennes FC – FC Metz

Rédacteur Philippe Descottes

Sponsors