Après avoir quitté 2018 sur un nul frustrant face au Red Star, le Paris FC lance 2019 de la meilleure des manières. Les Parisiens s’imposent 2-1 sur le terrain de Nancy après avoir été menés.

Pour ce premier match officiel de cette nouvelle année 2019, Mecha Bazdarevic décide d’aligner les mêmes joueurs que face au Red Star. Seuls, Vincent Rufli et Rominigue Kouamé prennent numériquement les places de Souleymane Karamoko et Cyril Mandouki. Le début de match est poussif pour les Parisiens. Il suffit d’une frappe aux Nancéiens pour ouvrir le score. Et quelle frappe… Vincent Marchetti déclenche un missile à 20 mètres plein axe. Vincent Demarconnay est battu (1-0, 8e). Cueillis à froid, les coéquipiers de Frédéric Bong tentent de réagir, une première fois par Jonathan Pitroipa, largement au-dessus (13e). La seconde lame arrive rapidement pour le Burkinabé. Sur une passe en retrait, Chernik manque son dégagement et le ballon arrive directement sur le pied de Pitroipa et passe à quelques centimètres du cadre (17e). Une douzaine de minutes plus tard, ce dernier obtient un excellent coup-franc à l’entrée de la surface. Romain Perraud tire à ras de terre, le mur dévie le ballon et Chernik est pris à contre-pied (1-1, 30e). Une égalisation qui intervient dans une période où les Parisiens dominaient largement les débats. Lalaina Nomenjanahary, lui, réussit à récupérer les ballons dans les pieds nancéiens. Parti en contre, le Malgache voit son tir, à l’entrée de la surface, contré par un gros retour de Saint-Ruf (38e).

Au retour des vestiaires, le Paris FC se fait peur. Sur une passe en retrait mal assurée de Perraud, Demarconnay est obligé de sortir… de la poitrine devant un attaquant nancéien (51e). C’est d’ailleurs l’une des seules alertes en seconde période pour le Paris FC.
Les joueurs de Mecha Bazdarevic campent en défense adverse. Il faut un Chernik vigilant devant une frappe de Nomenjanahary (56e) ou encore un ballon trop poussé par Pitroipa après avoir réussi un petit pont sur Seka (62e) pour ne pas voir le club de la capitale prendre l’avantage. Mais, à l’entame du dernier quart d’heure, Nomenjanahary lance Lopez sur la droite. L’attaquant parisien voit Chernik sortir et s’emmène le ballon d’un petit lob. Il termine le travail en ajustant dans le but vide (1-2, 74e). Un but de très grande classe de Lopez, son deuxième de la saison. Si la défense parisienne frissonne une ultime fois sur une tête de Dembélé (84e), le club de la capitale entame donc parfaitement 2019.
Une victoire 2-1 synonyme de podium, en attendant les matchs décalés du week-end. Les Parisiens retrouveront le championnat le lundi 21 janvier avec la réception de Brest, deuxième !

La fiche technique

AS Nancy Lorraine – Paris FC : 1-2 (1-1)
Stade Marcel Picot

Buts : Vincent Marchetti (8e) pour Nancy. Romain Perraud (30e) et Julien Lopez (74e) pour le Paris FC
Avertissements : Giovanni Haag (30e), Wilfried Moimbé-Tahrat (33e) pour Nancy.

AS Nancy Lorraine : Chernik – Coulibaly (Dias, 60e), Saint-Ruf, Seka, Moimbé-Tahrat – Muratori, Marchetti (Triboulet, 76e), Haag, Bassi (Ba, 71e) – Dembélé, Busin. Entr : Alain Perrin.
Paris FC : Demarconnay – Perraud, Bong (c), Yohou, Rufli – Akichi, Kouamé (Ourega, 71e), Pitroipa – Lopez, Nomenjanahary (Kanté, 86e), Wamangituka (Sarr, 82e). Entr : Mecha Bazdarevic.

Sponsors