Avec la 19e journée du 18 décembre dernier, se terminait les matchs aller de Ligue 2 qui sacraient l’AS Nancy-Lorraine Championne d’Automne. L’occasion de faire le point à mi-parcours, sur le championnat et le Paris FC.

Les classements

Les cinq premiers de L2 :
1 – AS Nancy-Lorraine, 39 points
2 – Dijon FCO, 37 points
3 – Clermont Foot 63, HAC, Red Star FC, 31 points

Les cinq premiers à domicile :
1 – Dijon FCO, 23 points
2 – Clermont Foot 63, 21 points
3 – AS Nancy-Lorraine, 20 points
4 – F. Bourg-en-Bresse P, 19 points
5 – Stade Brestois 29, 17 points

Les cinq premiers à l’extérieur :
1 – AS Nancy-Lorraine, 19 points
2 – Red Star FC, 19 points
3 – HAC, 16 points
4 – FC Metz, 15 points
5 – Dijon FCO, 14 points

Les cinq derniers de L2 :
16- FC Sochaux-M, 19 points
17- Valenciennes FC, 19 points
18- AC Ajaccio, 17 points
19 – Paris FC, 15 points
20 – Nîmes O., 9 points

Les cinq derniers à domicile :
16- Chamois Niortais, 11 points
17- Nîmes O., 10 points
18- Paris FC, 9 points
19 – Valenciennes FC, 7 points
20 – US Créteil-L, 7 points

Les cinq derniers à l’extérieur :
16- Nîmes O., 7 points
17- F Bourg-en-Bresse P , 7 points
18- FC Sochaux-M, 6 points
19 – Paris FC, 6 points
20 – AC Ajaccio, 4 points

Les attaques

Les cinq meilleures attaques de L2 :
1- Dijon FCO, 33 buts
2- AS Nancy-Lorraine, 30 buts
3- Clermont Foot 63, 28 buts
4- F. Bourg-en-Bresse P, 28 buts
5 – FC Metz, 26 buts

Les cinq meilleures attaques à domicile :
1 – Dijon FCO, 21 buts
2 – F. Bourg-en-Bresse P, 19 buts
3 – Clermont Foot 63, 17 buts
4 – AS Nancy-Lorraine, 17 buts
5 – FC Metz, 15 buts

Les cinq meilleures attaques à l’extérieur :
1- HAC, 15 buts
2- AS Nancy-Lorraine, 13 buts
3- US Créteil-L, 13 buts
4 – Dijon FCO, 12 buts
5 – Clermont Foot 63, 11 buts

Les cinq plus faibles attaques :
16 – Tours FC, 16 buts
17 – Valenciennes, 15 buts
18 – FC Sochaux M., 14 buts
19 – AC Ajaccio, Paris FC, 13 buts

Les meilleurs buteurs de L2

1 – Famara Diedhiou (Clermont), 17 buts
3 – Pape Sane (Bourg-en-Bresse), 9 buts
4 – Ande Dona Ndoh (Niort), 8 buts
5 – Rachid Alioui (Laval), Julio Tavares (Dijon), Yena Ngbakoto (Metz), 7 buts
8 – Junior Dale (Nancy), Julien Cetout (Nancy), Florent Mollet (Créteil), Youssef Adnane (Brest), Faneva Ima Andriatsia (Créteil), Karl Toko-Ekambi (Sochaux), 6 buts
14 – Sekou Cisse (Sochaux), Christopher Jullien (Dijon), 5 buts.

Les meilleurs passeurs de L2

1 – Gustavo Campanharo (ETGFC), 7 passes décisives,
2 – Loïc Puyo (ASNL), Hamer Bouazza (RSFC), 6 passes décisives,
4 – Frédéric Sammarittano (DFCO), Gaétan Courtet (AJA), 5 passes décisives
6 – Adrien Hunou (CF63), Alliou Dembele (FBBP01), Romain Habran (SL-M),Jean-Pascal Fontaine (HAC), Florian Martin (FCSM), Mouhamadou Diaw (AJA), Yéni Ngbakoto (FCM), Jimmy Roye (CN FC), Téji Savanier (NO),Jason Berthomier (FBBP 01), 4 passes décisives.

Les défenses

Les cinq meilleures défenses de L2 :
1- AS Nancy-Lorraine, 12 buts
2- Red Star FC, 15 buts
3 -Tours FC, Dijon FCO, 16 buts
5 – FC Sochaux-M, 16 buts

Les six meilleures défenses à domicile :
1- AS Nancy-Lorraine,AC AC Ajaccio, 5 buts
2- Dijon FCO, Stade Brestois 29, Tours FC Le HAC, 7 buts

Les six meilleures défenses à l’extérieur :
1- Red Star FC, 4 buts
2- AS Nancy-Lorraine, 7 buts
3- FC Metz, Dijon FCO, Tours FC, FC Sochaux-M., 9 buts

Les cinq plus faibles défenses :
1- Valenciennes FC, 22 buts
2 – Clermont Foot 63, 23 buts
3 – Nîmes O., 27 buts
4 – US Créteil-Lusitanos, 32 buts
5 – F Bourg-en-Bresse P, 33 buts.

Les victoires

Le plus grand nombre de victoires :
AS Nancy-Lorraine et Dijon FCO, 11
Le moins grand nombre de victoires :
Paris FC, 1

Les nuls

Le plus grand nombre de nuls :
Paris FC, 12
Le moins grand nombre de nuls :
F Bourg-en-Bresse, US Créteil-Lusitanos, 2

Les défaites

Le moins grand nombre de défaites :
AS Nancy-Lorraine, 2
Le plus grand nombre de défaites :
US Créteil-L, 11

Les cartons

Le moins grand nombre de cartons jaunes :
Clermont Foot 63, 25

Le plus grand nombres de cartons jaunes :
AC Ajaccio, 54

Le moins grand nombre de cartons rouges :
AS Nancy-Lorraine, 0

Le plus grand nombre de cartons rouges :
AC Ajaccio et Stade Lavallois, 6.

Les cinq premiers du fair-play :
1 – AS Nancy-Lorraine, 32 points
2 – Clermont Foot 63, 34 points
3 – Evian TG FC, Dijon FCO, 38 points
5 – Stade Brestois, 39 points.

Les cinq derniers du fair-play :
16 – FC Metz, 49 points
17 – FC Sochaux-M., 50 points
18 – RC Lens, 53 points
19 – Valenciennes FC, 53 points
20 – AC Ajaccio, 71 points.

Les autres chiffres de l’aller

Buts
6. Le nombre de pénaltys tirés et réussis par Famara Diedhiou, de Clermont, sur ses 17 réalisations actuelles.
8. Huit buts seulement ont été marqués au cours de la 1ère journée. Il s’agit du plus faible total des matchs Aller.
31. 31 pénaltys ont été sifflés et réussis (8%) au terme des matchs Aller et 31 buts marqués lors de la 5e journée (record actuel).
73. Le pourcentage de buts inscrits sur une action de jeu (174 – 43%) ou un centre (121 – 30%).
86. Le pourcentage de buts inscrits dans la surface (273 – 68 %) ou dans les six mètres (73 – 18%).
412. Buts inscrits à l’Aller. 168 en 1ère période contre 244 en 2e période. Moyennes : 2,17 buts /match et 21,7 buts /journée.

Scores
1-5 : La plus large victoire à l’extérieur. Celle de Valenciennes FC à Beauvais contre le Red Star FC au cours de la 5e journée.
5-0 : La plus large victoire à domicile. Celle du FC Metz contre le F.Bourg-en-Bresse P. 01 lors de la 16e journée.
52,6 : Le pourcentage de rencontres se terminant par 1-1 (16,3%), 0-0 (14,2%), 0-1 (12,6%) ou 1-0 (9,5%).

Cartons
0. Aucun joueur n’a reçu de carton rouge au cours de la 14e journée.
6. Expulsions sur une journée. La 7e (record actuel).
33. Le nombre de joueurs avertis lors de la 1ère et de la 14e journées (plus faible total)
50. Joueurs avertis sur une journée. Encore la 7e journée (record actuel).
60. Les cartons rouges distribués à l’aller. 17 en 1ère période, 43 au cours de la seconde.
747. Les cartons jaunes distribués : 303 en 1ère période, 443 en 2e période… et 1 hors match.

Affluences
32.109. Meilleure affluence aller : RC Lens/ Red Star FC (2e journée).
88.540. Le nombre de spectateurs lors de la 2e journée (record Aller).
1.277.551. Le nombre de spectateurs sur l’ensemble des 19 journées de L2.

Le parcours du Paris FC, de la reprise à la fin des matchs aller

Son classement : 19e avec 15 points
Son meilleur classement : 5e (1ère et 3e journées)
Son plus mauvais classement : 19e (18e et 19e journées)
Son classement à domicile : 18e avec 9 points
Son classement à l’extérieur : 18e avec 6 points
Son attaque : 13 buts (19e)

Le parcours du Paris FC

5 juin. Denis Renaud, ancien coach de Carquefou, est le nouvel entraîneur du Paris FC.
25 juin. Reprise de l’entraînement au Centre Interdépartemental de Choisy Le Roi.
1er juillet. Christopher Glombard, défenseur du Stade de Reims, est la première recrue du Paris FC.
3 juillet. Romain Grange, milieu de l’AS Nancy-Lorraine, rejoint le Paris FC.
10 juillet. Boncundji Ca, milieu de Châteauroux, rejoint l’effectif parisien.
18 juillet. Khaled Ayari, attaquant d’Angers, est le 4e renfort.
21 juillet. Dylan Bahamboula, milieu offensif, est prêté par l’AS Monaco.
24 juillet. Jean-Jacques Pierre, défenseur central d’Angers, signe au Paris FC.
27 juillet. Alexis Thébaux, gardien du Stade Brestois, rejoint à son tour le Paris FC.
31 juillet- Pour son retour dans la 2e division professionnel et son 1er match de L2, le Paris FC fait match nul à Charléty avec Laval 1-1. Medhi Jean-Tarat est le 1et buteur du Paris FC.
5 août. Soualio Bakayoko, Ahmed Mogni, Vincent Pirès et Samuel Yohou signent leur premier contrat professionnel.
7 août – L2. Le Paris FC ramène 1 point de Tours, à l’issue de son 1er déplacement (0-0).
11 août – CdL. 1ère participation du Paris FC à la Coupe de la Ligue, réservée aux clubs pros. A Charléty, le Paris FC est éliminé par le FC Metz, 1-2 après les prolongations.
12 août. Theo Pellenard, défenseur latéral des Girondins de Bordeaux, est prêté au Paris FC.
14 août – L2. Nette victoire du Paris FC à domicile qui bat Le Havre, alors 1er, 3 buts à 0. Tiecoro Keita, Romain Grange et Christian Kinkela sont les buteurs. Une ombre au tableau : la blessure de Khaled Ayari.
21 août – L2. A Sochaux, le Paris FC ouvre la marque par Romain Grange, mais se fait rejoindre au tableau d’affichage. Il ramène néanmoins 1 point de son voyage (1-1).
28 août – L2. A domicile, contre Brest, entame de match catastrophique pour le Paris FC qui encaisse un but dès les premières secondes de la partie. Néanmoins, Théo Pellenard arrache l’égalisation à la 82e (1-1).
31 août. Renfort offensif pour le Paris FC avec l’arrivée de Nicolas Fauvergue, attaquant expérimenté qui évoluait à Ajaccio (L2).
11 septembre – L2. En Auvergne, le Paris FC marque le premier grâce à Richard Socrier, qui inscrit son 60e but en pro. Mais comme à Sochaux, Clermont égalise et le Paris FC doit se contenter du nul 1-1
19 septembre  – L2. Devant Evian TG FC, le Paris FC concède un nouveau match nul, 0-0. C’est le 6e de la saison, après 7 journées de L2.
22 septembre  – L2. Romain Grange est le premier buteur de la rencontre Nîmes/Paris FC. Malheureusement, les Gardois égalisent. Score final, 1-1.
28 septembre  – L2. A Charléty, devant Nancy, le Paris FC marque en première période grâce à un pénalty réussi par Idriss Ech-Chergui (40e). Le Paris FC pense tenir se 2e victoire, mais les Lorrains reviennent à la 85e (1-1).
2 octobre  – L2. Au Stade de l’Abbé Deschamps, pour le compte de la 10e journée, le Paris FC enregistre sa première défaite en championnat et s’incline 2 buts à 0 sur le terrain d’Auxerre.
16 octobre – L2. A domicile, contre Ajacccio, le Paris FC doit se contenter d’un nul 0-0.
23 octobre – L2. 2e rencontre à domicile d’affilée, cette fois contre Niort. Ahmed Mogni marque son 1er but en pro pour le Paris FC à la 75e. Mais les visiteurs égalisent quatre minutes plus tard. 1-1 et 10e match nul.
30 octobre – L2. Pas de surprise à Saint-Symphorien. Le FC Metz s’impose 2 buts à 1. Le Paris FC sauve l’honneur par Romain Grange qui marque son 4e but en championnat.
7 novembre – L2. Affluence record à Charléty avec plus de 7.000 spectateurs pour assister à Paris FC/ Red Star FC, premier volet des derbys franciliens du Paris FC. Les visiteurs trouvent la faille en fin de partie, mais Dylan Bahamboula est à « deux doigts » de l’égalisation sur une tête qui passe de très peu à côté. Le Paris FC enregistre sa 1ère défaite à domicile, 0-1.
21 novembre – CdF. A Oissel, le CMS Oissel (CFA2) et le Paris FC font 0-0 à la fin du temps réglementaire et à l’issue des prolongations. Le Paris FC se qualifie pour le 8e tour de la Coupe de France lors des tirs au but après un arrêt déterminant de Vincent Demarconnay et le tir décisif de Thomas Gamiette 5/4.
23 novembre – L2. Sur son terrain, Bourg-en-Bresse gagne 4 buts à 1. C’est la plus lourde défaite du Paris FC depuis le début du championnat.
27 novembre – L2. A Charléty, le Paris FC subit la loi de Dijon qui l’emporte 3-0.
28 novembre – L2. Le Paris FC se sépare de Denis Renaud.
29 novembre – L2. Jean-Luc Vasseur, qui a entraîné le PSG (CFA2 et Jeunes), Créteil et Reims, est nommé entraîneur de la L2.
1er décembre – L2. Le Paris FC obtient le partage des points à Créteil, face à l’USCL, 0-0. Son 12e match nul.
5 décembre – L2. Au bout de 19 minutes de jeu, à domicile, le Paris FC est mené 3 buts à 0 par Boulogne (N). Dylan Bahamboula sauve l’honneur à la 89e sur pénalty, mais s’en est fini pour la Coupe de France 2016.
12 décembre – L2. A Charléty, le Paris FC encaisse un but à la 19e minute devant une équipe de Lens qui reste sur 7 matchs sans défaite. Il ne peut refaire son retard au tableau d’affichage. Compte tenu des autres résultats de cette journée, il perd une place au classement et se retrouve 19e. A noter qu’Alexis Disasi, 17 ans, a été titularisé dès le départ.
18 décembre– L2. A la suite de nouvelles indisponibilités (blessures ou suspensions), Jean-Luc Vasseur est amené à intégrer trois jeunes au groupe qui se déplace à Valenciennes : Louka Masset, Pierre-Ange Omombé-Epoyo et François Cissé. Grâce à un but de Baboye Traore, son 1er en pro, le Paris FC ramène un bon point de son déplacement dans le Nord (1-1). Il ne bouge pas au classement, mais l’espoir demeure.
Rédacteur Philippe Descottes

Sponsors