Après trois succès consécutifs en championnat, le Paris FC s’est incliné sur le terrain de Montpellier lors de la 9ème journée de D1 Féminine (2-0). Il s’agit d’un coup d’arrêt pour les joueuses de Sandrine Soubeyrand.

On prend les mêmes et on recommence ? Pas tout à fait. Seul changement dans le onze de départ concocté par Sandrine Soubeyrand : Camille Catala remplace Charlotte Bilbault dans le coeur du milieu parisien. Face à une équipe beaucoup plus regroupée défensivement, nos Parisiennes prennent le temps de développer un jeu plutôt agréable. Clara Mateo allume la première mèche mais sa frappe en rupture aux 20 mètres passe à côté du but de Murphy (11e). Face au défi physique imposé par la défense parisienne, Montpellier s’en remet aux coups de pieds arrêtés. Mais ni Puntigam sur coup-franc (10e), ni l’attaque héraultaise sur corner (16e) n’arrivent à inquiéter Karima Benameur. C’est, finalement, sur une action anodine que le Paris FC se procure la première très grosse occasion. Un centre fuyant de Clara Mateo qui termine sa course sur la barre transversale de Murphy (18e). Si Montpellier opte pour un jeu plus posé, les joueuses de Sandrine Soubeyrand, elles, opèrent en contre. Sur l’un d’eux, Greboval se retrouve seule face à Murphy après un jeu rapide entre Mateo et Bourdieu mais son tir, manquant de puissance, n’inquiète pas la gardienne héraultaise (25e). Malgré un premier acte convaincant, c’est le MHSC qui ouvre le score sur pénalty grâce à Valérie Gauvin après une faute de Camille Catala dans la surface (39e). Linda Sallstrom a quand même l’occasion d’égaliser mais Murphy se détend bien pour sortir sa frappe (44e).

Au retour des vestiaires, un concours de circonstances va faire plier les Parisiennes. À la lutte avec une défenseur héraultaise, Linda Sallstrom s’écroule dans la surface et est contrainte de sortir à cause d’un saignement abondant du nez… Un évènement qui fait mal au club de la capitale puisque quelques secondes plus tard, Clarisse Le Bihan trompe Karima Benameur de la tête (51e, 2-0). Double coup dur donc pour nos joueuses qui ne déclarent pas forfait pour autant, mais la muraille héraultaise est solide. Malgré les nombreuses frappes de Gaetane Thiney (57e et 77e) ou encore de Marina Makanza (84e et 89e), le score reste inchangé dans une partie marquée par un nombre élevé de fautes (40 !).

Le Paris FC s’incline donc 2-0 sur le terrain de Montpellier et stoppe sa série de victoires en championnat. Place maintenant à la trêve internationale. Les Parisiennes auront rendez-vous le 17 novembre prochain au Stade Robert Bobin pour y affronter l’avant-dernier du championnat, le FC Metz.

La fiche technique

Montpellier HSC – Paris FC : 2-0 (1-0)
Stade Bernard Gasset

Buts : Valérie Gauvin (39e, sp), Clarisse Le Bihan (51e).
Avertissements : Estelle Cascarino (15e) pour le Paris FC. Sarah Puntigam (35e) pour Montpellier.

Montpellier HSC : Murphy – Torrent, Dekker, Sembrant, Puntigam – Karchaoui, Torrecilla, Caïman, Le Bihan (Mondesir, 86e) – Gauvin (Blackstenius, 75e), Jakobsson (Veje, 90e).
Paris FC : Benameur – Aigbogun (Soyer, 90e), De Almeida, Cascarino, Greboval – Catala (Benoit, 54e), Butel, Thiney – Bourdieu, Mateo, Sallstrom (Makanza, 54e).

Sponsors