Sur un corner direct de Boussaha, le Paris FC voit ses rêves de finale de coupe de France s’envoler. Les Parisiennes s’inclinent 1-0 face à Lille au Stade Robert Bobin.

Pour cette demi-finale de Coupe de France, Sandrine Soubeyrand peut compter sur le retour de Mathilde Bourdieu plusieurs semaines après son dernier match. L’attaquante du Paris FC débute la rencontre sur le banc.
Au Stade Robert Bobin, où des rafales de vents viennent perturber les trajectoires de balle, c’est le Paris FC qui se met en évidence par une frappe lointaine de Benoit (5e). La réplique lilloise ne se fait pas attendre sur un tir sans contrôle de Polito, au-dessus de la tranversale de Benameur (15e). Thiney joue avec le vent et tente un corner rentrant direct, mais Launay puis sa défenseur veillent (22e). Les occasions se font rares et le rythme n’est pas effréné. Sandrine Soubeyrand décide avant la 40ème minute de jeu de remplacer Abam par Bourdieu (39e). Ce sont les Lilloises qui se procurent une dernière demi-occasion en première période mais Benameur sort parfaitement dans les pieds de l’attaquante (42e).

Au retour des vestiaires, le match a toujours du mal à s’emballer. Il faut un tacle bien maîtrisé de Launay pour sortir un centre fort de Mateo (50e). Benameur capte une tête de Lernon après un coup-franc lointain (57e). Sallstrom, peu en vue depuis le début de la rencontre, est lancée par Makanza. La Finlandaise, un peu excentrée côté gauche, repique et frappe, mais le vent envoie le ballon dans le ciel de Bobin (62e). À un quart d’heure de la fin, Boussaha se charge d’un corner. Avec le vent, le ballon tourne et finit sa course dans le but de Benameur (0-1, 75e). Le Paris FC tente de réagir le plus rapidement possible mais Makanza ne trouve pas le cadre (78e).

Les minutes s’égrainent sans jamais que nos Parisiennes réussissent à trouver la faille. Même la tête parfaite de Mateo voit sa trajectoire détournée par Launay en état de grâce (90+2e).
Le Paris FC s’incline face à Lille (0-1) et voit la finale de la Coupe de France s’échapper.

Sponsors