Le Paris FC a conclu sa phase aller de D1 Féminine par une victoire explosive à Dijon (5-0). Il est temps pour vous, chers internautes, d’élire la meilleure parisienne des matchs aller. Voici les quatre nommées. Votez et tentez de remporter le maillot de la gagnante !

Elisa De Almeida

Après avoir manqué les premiers matchs de championnat pour cause de Coupe du monde U20 en Bretagne, Elisa De Almeida a très vite repris le rythme de ses coéquipières. Sur le côté en sélection, dans l’axe avec le Paris FC, la Franco-portugaise a su s’imposer dans la charnière centrale du club de la capitale. Seules ombres au tableau les défaites à Lyon et Montpellier. Sinon, elle fait partie de la forteresse parisienne qui n’a encaissé que 4 buts en 6 rencontres depuis la victoire face à Rodez (4-0).

Gaetane Thiney

Notre capitaine reste un exemple. Toujours dans les bons coups depuis le début de la saison, elle a inscrit 4 buts. Elle sait aussi se montrer décisive pour ses coéquipières. À l’image du dernier match du Paris FC face à Dijon (5-0). Elle a inscrit le premier but sur pénalty avant de délivrer trois corners parfaitement tirés sur les trois buts suivants. Elle a également réussi à nous éblouir avec quelques pépites, notamment sa frappe limpide face à Rodez ou encore son enroulé de l’extérieur de la surface contre Bordeaux (5-0).

Mathilde Bourdieu

Une véritable pile électrique ! Mathilde Bourdieu est capable d’écœurer les défenses adverses par ses dribbles chaloupés et sa pointe de vitesse. Après une première partie de championnat assez timide, la jeune internationale française a éclairé le jeu parisien. Dribbleuse face à Soyaux, étincelante face à Bordeaux, elle s’est transformée en renard des surface à Dijon en inscrivant le deuxième but parisien d’une tête plein d’opportunisme.

Linda Sallstrom

Une adaptation à toute vitesse ! Déjà buteuse à huit reprises en D1 Féminine, Linda Sallstrom, arrivée cet été en provenance de Vittsjo (Suède), s’est parfaitement fendue dans le collectif parisien. Jamais avare d’efforts, notre Finlandaise passe ses rencontres à offrir des solutions, des appels et un pressing constant. Placée où il faut, quand il le faut, elle se classe troisième meilleure buteuse du championnat après les onze premières journées.

Sponsors